Radio Monaco - MUSIC & NEWS


Place Royale : quand Philip et Charles jouaient dans les bouses de vache

Place Royale : quand Philip et Charles jouaient dans les bouses de vache
Franck Hermann
Par Franck Hermann
mardi 13 décembre 2016

On en apprend toujours de belles chez les Windsor. Un documentaire, diffusé hier soir sur la chaine britannique ITV, révèle que le Duc d’Édimbourg et son fils ainé avaient de drôles de jeu. Dans ce petit film, en marge de la remise des Duke of Edinburgh’s Awards, destinés à la jeunesse entreprenante, on les voit tous les deux dans leur jeunesse s’entraîner au cricket. Mais pas n’importe où : dans un champ dans lequel ils se lançaient l’un l’autre des bouses de vaches.

La vidéo est en réalité un petit film qu’a réalisé la Reine Elizabeth elle même un été dans les années 60. Le documentaire montre surtout combien le Prince Consort — âgé aujourd’hui de 95 ans, et qui a accepté de répondre au journaliste Phillip Schofield — était attaché à son fils et savait l’amuser comme personne. Des images tendres dans une émission qui réservait pas mal de surprises.

Un Prince qui aurait pu être 007

C’est Joanna Lumley qui l’affirme. La comédienne britannique, qui est actuellement à l’affiche du reboot de la série « Absolutely Fabulous » au cinéma avec sa comparse Jenifer Saunders, est une proche du Prince Philip. « Il aurait pu être James Bond », explique l’actrice en s’amusant, « il a été lui aussi commandeur de la marine ».

Dans le documentaire diffusé hier soir, le Duc d’Édimbourg n’a pas perdu de sa verve et s’est même montré, comme il s’est si bien le faire, assez cassant avec son intervieweur. « J’ai accepté pour vous de relever un défi, je vais monter sur l’aile d’un avion », a annoncé Phillip Schofield au nonagénaire goguenard ». « Allez vous faire coucou à tout le monde ? », a répondu Philip, « n’ouvrez pas la bouche, vous finirez comme un ballon ». Attention, c’est de l’humour british !


Concert de Noël à la Cour du Danemark

Frederik et Mary pour noel

La famille du Prince Héritier Frederik a entamé l’avent en musique. C’est avec son épouse, la Princesse Héritière Mary, et leurs quatre enfants, qu’ils se sont rendus dans une église de Copenhague. La petite troupe se rend chaque année, le 3e le dimanche de l’avent, à une célébration, car la Princesse Mary est marraine du cœur des enfants de l’Académie royale de musique. C’était l’occasion d’écouter les 80 bambins venus chanter Santa Lucia, l’hymne de la fête des Lumières qui a lieu ce mardi dans les pays scandinaves.

L’occasion aussi de dévoiler la photo du sapin de Noël des Glücksbourg. Christian, Isabella, Joséphine et Vincent ont décoré l’arbre dans leur appartement du Palais de Fredensborg. Ils ont accroché guirlandes et boules et le cliché a été posté par leur maman sur le compte Instagram de la Monarchie.

Marie récompensée pour ses actions

Comme un bonheur n’arrive jamais seul, nous avons appris hier que la Princesse Héritière avait été de nouveau distinguée. Cette fois-ci c’est en raison de son engagement caritatif en direction des plus faibles qu’elle a été remerciée. C’est la fondation danoise Berlingske, qui depuis 1975 met en lumière les personnes les plus généreuses, qui est à l’origine de ce nouveau prix.

Le trophée sera remis à Mary au mois de janvier. Elle n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’en 2014, à Berlin, elle recevait le Bambi Charity Award, l’équivalent des Molières ou du Prix Fondation Prince Pierre de Monaco, mais version allemande. En dehors de cela, elle est souvent mise en avant par les magazines de mode pour son élégance et son naturel.


Quand le Prince Héritier de Dubaï défie les gratte-ciels

Hamdan fumée

C’est une image saisissante que le Prince Hamdan a publiée sur son compte Instagram. Il est monté très haut au-dessus de Dubaï City et s’est pris en selfie avec son iPhone, montrant la ligne d’horizon des grands ensembles immobiliers du pays. Ce qui rend la scène magique, c’est qu’un épais brouillard s’était levé ce matin-là sur la ville, et l’on ne voit finalement afleurer que les sommets des grands immeubles.

On ne sait si ce brouillard est naturel ou du à une partie de pollution, ce qui rendrait quand même la photo moins glamour. Mais, voir ainsi le Burj Khalifa, la plus haute tour du Moyen-Orient, émerger des nuages a quelque chose de magique. « En dessous, un monde d’opportunités » a titré le Prince Héritier, en postant également une vidéo au sommet. Le jeune homme a fait des réseaux sociaux une tribune pour vanter les mérites de son pays.

Le Prince Hamdan, un héritier charmant

Il n’est pas en tête du classement publié hier par Gala des princes les plus sexys actuellement, la place étant prise par le Prince Nikolaï de Danemark, petit-fils de la Reine Margrethe II. Il n’en est pas moins l’un des partis les plus intéressants du Gotha actuellement. À 33 ans, le beau ténébreux est toujours officiellement célibataire.

Il est depuis 2008 Prince Héritier de Dubaï, et peut revendiquer les 4 milliards de dollars fortune personnelle, comme l’expliquait encore récemment le classement Forbes. Il est le second héritier le plus riche du monde derrière le Prince Azim de Brunei, second fils de l’actuel Sultan, qui en plus joue les producteurs de cinéma. Hamda, quant à lui, est un passionné de nouvelle technologie et d’équitation.