Radio Monaco - MUSIC & NEWS


Les chercheurs mettent en doute l’idée d’un patient zéro pour le Sida

Les chercheurs mettent en doute l’idée d’un patient zéro pour le Sida
Franck Hermann
Par Franck Hermann
lundi 31 octobre 2016

Voilà près de trente ans qu’un nom est cité comme celui qui aurait introduit le virus aux États-Unis. Des scientifiques américains viennent de réfuter formellement, dans la revue Nature, l’hypothèse selon laquelle le stewart canadien Gaëtan Dugas aurait été à l’origine de l’épidémie.

C’est une histoire de dates et de chiffres. Beaucoup mettaient en doute le nom de Gaëtan Dugas, cité en 1987 à travers un livre écrit par le journaliste Randy Shilts, lui-même mort du sida en 1994. Mais il aura fallu très longtemps pour que cela soit infirmé scientifique. L’homme avait été victime du VIH en 1984, à l’âge de 31 ans, ce qui situe sa contamination vers 1975-1977 lors d’un voyage en Haïti. Or, en ayant analysé des échantillons sanguins d’Américains datant des années 70, l’infectiologue Michael Worobey a daté l’arrivée du virus à 1970 à New York, et à San Francisco en 1975.

Il y aurait donc eu une présence du Sida sur le continent bien avant Gaëtan Dugas, sans qu’elle soit détectée, avec sans doute plusieurs milliers de contaminés dès le milieu de la décennie. L’article a été publié en fin de semaine dernière et ne suscite pas de contradiction. Le terme patient zéro aurait été appliqué à Gaëtan Dugas en raison d’une confusion de lecture sur l’étiquette de son échantillon. « Patient O », la lettre, désignait les « Outside of California », et est devenue « Patient Zéro » par erreur.