Radio Monaco - MUSIC & NEWS


Une oreille viable fabriquée par impression 3D

Une oreille viable fabriquée par impression 3D
Franck Hermann
Par Franck Hermann
lundi 3 octobre 2016

C'est le magazine Paris Match qui publie une interview d'Amélie Thiepot, la présidente de Lab Skin Creations, une société spécialisée dans la mise au point d'organes fabriqués mécaniquement. On y découvre que la science a fait des progrès immenses ces dernières années.

Prenez des cellules de peau, empilez-les les unes sur les autres et vous obtenez un organe parfaitement fonctionnel. Dit comme cela, tout semble facile, mais l'entreprise française a travaillé des années pour mettre au point une sorte de bioencre. Cette solution liquide comprend des fibroblastes, les composants du derme, qui combinés avec des molécules actives permettent, en 20 jours, le temps que tout se combine, d'obtenir des organes vivants.

Ainsi, les chercheurs ont réussi à fabriquer de toute pièce une oreille qu'ils ont pu greffer sur une souris. Le procédé est bien plus rapide et précis que ce qui existait avant. Il y a quelques temps, en effet, un artiste néerlandais avait déjà imprimé l'oreille de Van Gogh, sans qu'elle ne soit transplantable, mais avec de vraies cellules. L'impression 3D peut aussi permettre de remplacer les cellules malades d'un organe et ainsi le réparer.

L'avantage de ces créations biologiques, c'est qu'elles sont compatibles avec l'organisme du receveur et modifiables génétiquement. Les chercheurs ont travaillé avec du matériel venant des hopitaux et des cliniques de chirurgie esthétique et peuvent proposer un catalogue impressionant de diversité.