Radio Monaco - MUSIC & NEWS


Un singe remarche grâce à l’implant d’une puce

Un singe remarche grâce à l’implant d’une puce
Franck Hermann
Par Franck Hermann
jeudi 10 novembre 2016

C’est une innovation française qui vient d’être publiée dans la revue Nature. À l’institut des maladies neurodégénératives de Bordeaux, les premiers tests ont été concluants et ouvrent de nombreuses portes. 

L’idée est de créer un lien direct entre les muscles et le cerveau. Quand la moelle épinière de ce macaque a été sectionnée, l’information qui lui commande la mobilité a été coupée en même temps. Finalement, les chercheurs ont réussi à court-circuiter la partie endommagée de l’organisme pour à nouveau connecter la jambe de l’animal avec son encéphale.

Une puce a été implantée dans la région du crâne où nait la décision de marcher. Une autre a été reliée sur le muscle du singe. Les deux microcircuits ont été créés pour pouvoir décoder les impulsions électriques et communiquer en temps réel l’ordre d’actionner le membre. Les médecins, en activant leur invention, ont alors vu immédiatement l’animal se lever et marcher.

Pour le moment, les tests n’ont été effectués que sur des primates. Une dizaine de volontaires humains hémiplégiques se sont déjà présentées et devraient essayer le dispositif dans les semaines qui viennent.