Radio Monaco - MUSIC & NEWS


OPA sur nos quatre heures, les goûters changent de mains

OPA sur nos quatre heures, les goûters changent de mains
Franck Hermann
Par Franck Hermann
mercredi 16 novembre 2016

Ces dernières 24 heures, deux annonces ont fait trembler les producteurs français de nos douceurs préférés. Chine, Canada ou Pays-Bas, la fuite des petits gâteaux s’organise. C’est officiel, tous les calissons d’Aix ne seront plus à l’avenir Made in Provence. Un grand groupe chinois vient d’annoncer la mise sur le marché de sa propre recette.

Il aura fallu moins d’un an pour que l’Empire du Milieu s’empare de cette gourmandise traditionnelle. En effet, en janvier dernier, des membres de tours operators chinois avaient visité les ateliers de la Confiserie du Roy René, à Aix. Bilan, huit mois après, un grand industriel asiatique vient de déposer une marque de calisson certifié copie conforme. Hasard ou coïncidence ?

Ensuite, direction la Loire-Atlantique, avec les Biscuiteries Nantaises, les fabricants des célèbres Choco BN. Le propriétaire vient d’annoncer qu’il mettait en vente sa branche goûter. Un Français, un Néerlandais et un Canadien se sont déjà portés acquéreurs pour entre 20 et 30 millions d’euros.

Rappelons que les Biscuiteries Nantaises, créées en 1896, avaient déjà glissé sous le giron turc il y a quelques années. En 2014, la Maison mère, United Biscuits, a été rachetée par le géant de l’agroalimentaire stambouliote Yildiz.