MONTE-CARLO NEW YORK

À l’invitation de M. Emmanuel Macron, Président de la République franç…

À l’invitation de M. Emmanuel Macron, Président de la République française, LL.AA.SS. le Prince Albert et la Princesse Charlène ont assisté aux journées de commémoration de l’Armistice du 11 novembre 1918, qui marquent la fin de la Première Guerre Mondiale (1914-1918).

Samedi 10 novembre à Paris, le Prince Albert et la Princesse Charlène étaient invités à dîner au Musée d’Orsay aux côtés des 60 Chefs d’Etat et de Gouvernement présents pour l’occasion. A leur arrivée, le Couple princier a été accueilli par M. Jean-Yves le Drian, Ministre français des Affaires étrangères et M. Franck Riester, Ministre français de la Culture.

Dimanche 11 novembre, Leurs Altesses Sérénissimes se sont rendues au Palais de l’Elysée avant de rejoindre l’Arc de Triomphe en autobus où se déroulait la « Cérémonie Internationale du 11 Novembre » en présence de 3400 invités venus de France, d’Outre Mer et de l’étranger.

Ponctuée de moments musicaux, de prises de paroles, de chants, cette cérémonie solennelle et émouvante s’est conclue par le Boléro de Ravel, interprété par l’Orchestre des Jeunes de l’Union Européenne.

A l’issue, le Prince Albert a regagné le Palais de l’Elysée où un déjeuner était organisé pour les Chefs d’Etat et de Gouvernement.

Leurs épouses et époux ont été, quant à eux, conviés au Château de Versailles pour un déjeuner présidé par Mme Brigitte Macron, suivi d’une visite et d’un concert donné par l’Orchestre Philharmonique de Vienne.

Le Prince Albert a participé dans l’après-midi au « Forum de Paris sur la Paix » à la Villette et a prononcé un discours rappelant que Monaco a toujours été un ardent défenseur de la Paix.

Dès 1903, le Prince Albert Ier créait un « Institut International pour la Paix », qui élaborait des modèles d’arbitrage des conflits, préfigurant ce que seront des années plus tard la Société des Nations et l’Organisation des Nations-Unies.

© Photos : Gaetan Luci / Palais Princier, Lucas Barioulet / AFP, Ghislain Mariette / Elysée


À l’invitation de M. Emmanuel Macron, Président de la République française, LL.AA.SS. le Prince Albert et la Princesse Charlène ont assisté aux journées de commémoration de l’Armistice du 11 novembre 1918, qui marquent la fin de la Première Guerre Mondiale (1914-1918).

Samedi 10 novembre à Paris, le Prince Albert et la Princesse Charlène étaient invités à dîner au Musée d’Orsay aux côtés des 60 Chefs d’Etat et de Gouvernement présents pour l’occasion. A leur arrivée, le Couple princier a été accueilli par M. Jean-Yves le Drian, Ministre français des Affaires étrangères et M. Franck Riester, Ministre français de la Culture.

Dimanche 11 novembre, Leurs Altesses Sérénissimes se sont rendues au Palais de l’Elysée avant de rejoindre l’Arc de Triomphe en autobus où se déroulait la « Cérémonie Internationale du 11 Novembre » en présence de 3400 invités venus de France, d’Outre Mer et de l’étranger.

Ponctuée de moments musicaux, de prises de paroles, de chants, cette cérémonie solennelle et émouvante s’est conclue par le Boléro de Ravel, interprété par l’Orchestre des Jeunes de l’Union Européenne.

A l’issue, le Prince Albert a regagné le Palais de l’Elysée où un déjeuner était organisé pour les Chefs d’Etat et de Gouvernement.

Leurs épouses et époux ont été, quant à eux, conviés au Château de Versailles pour un déjeuner présidé par Mme Brigitte Macron, suivi d’une visite et d’un concert donné par l’Orchestre Philharmonique de Vienne.

Le Prince Albert a participé dans l’après-midi au « Forum de Paris sur la Paix » à la Villette et a prononcé un discours rappelant que Monaco a toujours été un ardent défenseur de la Paix.

Dès 1903, le Prince Albert Ier créait un « Institut International pour la Paix », qui élaborait des modèles d’arbitrage des conflits, préfigurant ce que seront des années plus tard la Société des Nations et l’Organisation des Nations-Unies.

© Photos : Gaetan Luci / Palais Princier, Lucas Barioulet / AFP, Ghislain Mariette / Elysée

Categories : News / La rédaction / 13 novembre 2018

PARTAGER :  

La rédaction

Vous aimerez aussi...