MONTE-CARLO NEW YORK

L’homme qui régnait sur nos écrans

Aujourd’hui dans le Press Club: rencontre avec l’homme qui nous fait passer de longues heures devant nos écrans, le fondateur de Netflix. Comment Reed Hastings a réécrit le script d’Hollywood”. C’est le titre de ce portrait à lire dans Forbes Monaco. Le magazine nous raconte l’histoire de la fameuse plateforme de streaming qui à ses débuts en 1997 était un site web dédié à la location de DVD, et qui fonctionnait déjà par abonnement mensuel. Selon la légende véhiculée par Reed Hastings, il en aurait eu l’idée en se voyant infliger une amende de 40 dollars pour n’avoir pas rendu à temps une cassette vidéo d’Apollo 13. Un “story telling” contesté par le co-fondateur de Netflix, Marc Randolph, mais qu’importe pourvu que l’histoire nous captive.

Selon Forbes Monaco, ce qui fait la différence chez Netflix c’est la politique managériale : des méthodes de recrutement basées sur de très gros salaires, afin d’attirer les meilleurs. Un peu comme un président de club de foot constituerait sa dream team pour devenir champion. Sans oublier l’encouragement de la critique au sein des troupes au nom de l’intérêt supérieur de l’entreprise, et un goût très prononcé pour la prise de risque. 

Voilà comment Netflix a choisi de se mettre au streaming dès 2007, et a décidé dès 2011 d’investir dans la production avec les énormes succès que seront House of Cards et Orange is the New Black. Depuis, Netflix a rebattu les cartes à Hollywood, et même les plus grands réalisateurs se tournent vers lui, comme Martin Scorcese ou Alfonso Cuarón. Avec l’effet corona et confinement des derniers mois, Netflix approche les 200 millions d’abonnés à travers 190 pays, et la dernière capitalisation boursière du groupe était de 213 milliards de dollars. L’ombre au tableau c’est la concurrence qui grandit à vitesse grand V, incarnée par un géant aux grandes oreilles: l’incontournable Disney.

 

Categories : Culture / Médias / La rédaction / 29 septembre 2020

PARTAGER :  

La rédaction

Vous aimerez aussi...

  • - 29 septembre 2022
  • - 29 septembre 2022
  • - 29 septembre 2022
  • - 28 septembre 2022
  • - 28 septembre 2022