MONTE-CARLO NEW YORK

Voici le S.O.S des pro du fitness

Dans le Press Club ce mardi 3 Novembre, la colère des professionnels du sport à Monaco après la fermeture de leurs infrastructures, les salles de sport donc mais aussi les piscines. C’est la La guerre des muscles à la une de Monaco-Matin. L’article est à lire en page 2. Le président du Syndicat des Coachs Sportifs de Monaco, le CSM, y lance “un cri d’alarme.” « Notre profession,dit le représentant, participe au lien social et contribue directement à la bonne santé des personnes. A défaut de permettre aux coachs de reprendre le travail, il demande donc aux autorités d’octroyer les aides prévues à tous les professionnels du secteur, sans tenir compte du seuil minimum de chiffre d’affaires. 
La plupart des coachs, explique le syndicat, sont rémunérés uniquement par les prestations qu’ils fournissent en extérieur, et ne peuvent pas les transférer à domicile, d’autant que ce genre de pratique serait “une aberration” sur le plan sanitaire. Même incompréhension à la tête des salles de fitness. Au Monte-Carlo Gym par exemple, Hervé Adonto affirme que ses abonnés sont “abasourdis” par la fermeture et il évoque une catastrophe économique ». Il lest pourtant formel: depuis juin aucun de ses clients n’a été déclaré positif au Covid19. “Tous n’ont qu’une seule perspective, conclut Monaco-Matin, celle de retrouver vite le monde d’avant”.

Categories : En Principauté / La rédaction / 3 novembre 2020

PARTAGER :  

La rédaction

Vous aimerez aussi...