MONTE-CARLO NEW YORK

Le télétravail facilite les cyberattaques


Dans le Press Club ce jeudi, Monaco Tribune nous apprend que le télétravail serait une aubaine pour les cybercriminels. Le média en ligne donne la parole à Dominique Riban, le patron de l’Agence Monégasque de la Sécurité numérique, l’AMSN. Selon lui, le recours massif au télétravail, décidé dans l’urgence au moment du premier confinement, “a ouvert des canaux d’attaques”. Prises de cours, les entreprises ont mis en place des dispositifs de travail à distance quasi improvisés, révélant ainsi des faiblesses rapidement exploitées par les hackers. 

Entre Mars et Juillet dernier, le nombre “d’exploitations de vulnérabilités”, comme on dit dans le milieu, a ainsi augmenté de 50%. Principalement, il s’agissait d’envois de pièces-jointes malveillantes dans les emails. Dominique Riban assure toutefois que l’AMSN a rapidement réussi à organiser la riposte, et à réparer les systèmes endommagés. 

Du côté des entreprises, selon Monaco Tribune, il a fallu sensibiliser les employés aux bonnes pratiques du télétravail. Chez Monaco Digital, par exemple, de fausses attaques informatiques ont été simulées pour tester la réaction des salariés. Depuis, de nouveaux réflexes ont été pris afin de ne plus plonger la tête la première dans les pièges tendus par les hackers. 

Et pour aller plus loin dans la sécurité informatique, un accord de coopération a été signé récemment entre l’agence monégasque et son homologue française, l’ANSSI. En cas de crise majeure, les deux pays pourront s’aider mutuellement.

Categories : Côte d'Azur / La rédaction / 3 décembre 2020

PARTAGER :  

La rédaction

Vous aimerez aussi...