MONTE-CARLO NEW YORK

Monaco à l’avant-garde sur l’énergie marine

Une innovation de plus est en cours en Principauté pour atteindre l’objectif de réduction de 50% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 et la neutralité carbone d’ici 2050. D’ici trois ans, les quartiers de la Condamine et du Larvotto seront équipés de boucles thalassothermiques fonctionnant à partir d’énergie produite par l’eau de mer. Ce système permettra de chauffer, de climatiser et d’alimenter en eau chaude les bâtiments qui y seront connectés. La Principauté met ainsi à profit son savoir-faire dans l’installation de pompes-à-chaleur, utilisées depuis les années 1960 sur le territoire monégasque.

Dans le cadre d’une convention signée cet automne, ce projet de boucles thalassothermiques a été confié à la SMEG, via la société Seawergie, dont Christian Philipon est l’administrateur. Il est l’invité de Nathalie Michet dans le Business Club.

Categories : Business / Tech / La rédaction / 4 décembre 2020

PARTAGER :  

La rédaction

Vous aimerez aussi...