A Nice, Gaspare Di Caro sublime les édifices remarquables de la ville

Eglise Jeanne-d’Arc, Gare du Sud, Villa Masséna : ces trois édifices remarquables et emblématiques de Nice offrent, depuis le 13 décembre, un spectacle éblouissant.

A la nuit tombée, leurs façades s’illuminent de manière éclatante sous les feux des projecteurs aux mille couleurs du célèbre luminographe Gaspare Di Caro.

Originaire d’Antibes, l’artiste, qui appartient au mouvement Locative-Art, s’est fait un nom dans le monde entier en ayant sublimé quelques-uns des plus grands monuments de la planète.

Certaines de ses oeuvres sont considérées comme des chefs-d’œuvres tels que Le Christ Rédempteur, à Rio de Janeiro où l’artiste a donné, pour la première fois, un visage à la statue.

Surnommé « El pintor de la Luz » (le peintre de la lumière) en Espagne, Gaspare Di Caro a également mis en lumière la Fontaine de Neptune à Madrid, la Fontaine de Trevi à Rome, la Cathédrale de la Havane à Cuba ou plus près de chez nous le Musée Cocteau, à Menton.

A Nice, le prolongement de « la Fête des lumières » et les festivités de Noël lui donnent l’occasion, une fois encore, d’exprimer son génie créatif.

 

 

 

 

 

Catherine Moreau, adjointe au maire de Nice, déléguée à l’animation des quartiers, était notre invitée ce jeudi 17 décembre pour nous en parler.

Vous aimerez aussi...

  • - 23 mai 2022
  • - 23 mai 2022
  • - 23 mai 2022
  • - 22 mai 2022
  • - 20 mai 2022