MONTE-CARLO NEW YORK

La drôle de saison de Gréolières-les-neiges

Un excellent enneigement couplé à des températures très froides idéales pour assurer une neige de qualité, une affluence record : Gréolières-les-neiges aurait pu vivre un hiver exceptionnel. Seulement voilà : les remontées mécaniques de la station azuréenne la plus proche du littoral (le sommet du Cheiron est à 24 km de la mer à vol d’oiseau) restent à l’arrêt sauf pour les scolaires et jeunes licenciés de la Fédération française de ski.

Le Covid-19 est passé par là et le gouvernement français reste sourd aux arguments des professionnels de la montagne. Les Maralpins eux, ont bien entendu le message selon lequel les stations sont ouvertes et proposent des alternatives au ski alpin : ski de fond, luge, raquettes, etc.

La demande est telle que Gréolières-les-neiges est, chaque week-end, prise d’assaut : routes d’accès embouteillées, parkings saturés et boutiques de location de matériel dévalisées.

Sans compter l’imprudence et l’incivisme de ces visiteurs du dimanche qui en oublient l’épidémie et les gestes barrières : « dimanche dernier, 9 sur 10 ne portaient pas le masque » selon Jean-Paul Rouquier.

« On a tous besoin de respirer mais tout le monde monte à la station en même temps, le même jour, c’est difficile à gérer », explique le directeur des remontées mécaniques et des pistes de ski alpin de la station.

 

Jean-Paul Rouquier était notre invité ce vendredi 22 janvier dans « Le Guest ». Retrouvez l’intégralité de son interview en replay ci-dessous :

 

Categories : News A la une / La rédaction / 22 janvier 2021

PARTAGER :  

La rédaction

Vous aimerez aussi...

  • - 29 septembre 2022
  • - 29 septembre 2022
  • - 29 septembre 2022
  • - 28 septembre 2022
  • - 28 septembre 2022