« La formation professeur d’EPS offre 25 places pour 180 candidats »: à Nice, les étudiants en STAPS manifestent

150 à 200 étudiants de STAPS étaient réunis ce mercredi devant le rectorat de Nice pour manifester. Toulonnais et Niçois réclament l’ouverture d’une 2ème classe de master MEEF EPS à Toulon. Le but étant d’avoir de plus grandes chances de poursuivre une formation de professeur de sport, après la licence.

« Un master pour notre avenir ». Derrière ce slogan, une centaine d’étudiants en STAPS danse, chante et s’amuse devant le rectorat de Nice. Si l’ambiance est festive, l’enjeu est crucial pour leur avenir. Avec 25 places pour 180 élèves dans la partie professeur d’EPS, forcément la formation est bouchée. Aujourd’hui, la seule classe de master est à Nice. La manifestation vise donc à en faire ouvrir une 2ème à Toulon. Cela permettrait à plus de candidats, après la licence, de poursuivre leur apprentissage dans les Alpes-Maritimes ou le Var.

Les discussions se sont donc réouvertes entre une délégation composée d’étudiants et de professeurs en STAPS et le rectorat de Nice. Les 3èmes années mention Education et Motricité attendent un signe. Kenza Bel Hadj fait partie de cette filière : « Pour le moment, le rectorat n’est pas réceptif. Avec le contexte actuel, on a une pression supplémentaire que l’on ne devrait pas du tout avoir. Comparé aux autres STAPS en France, on est les seuls à avoir ça ».

Vous aimerez aussi...