MONTE-CARLO NEW YORK

Mirage d’un pont suspendu sous le tunnel du Larvotto

Une association monégasque propose de construire une passerelle piétonne entre le Port Hercule et le Portier.  Monaco Matin donne la parole à Ecopolis qui milite pour “un cadre de vie en adéquation avec les enjeux écologiques” en Principauté. Or, l’association cherche notamment à promouvoir un cadre de vie plus amical pour les piétons. C’est pour cela qu’elle propose de créer une promenade piétonne entre le Yacht Club et le Larvotto, tout le long des piliers des Spélugues, en contrebas de l’Hôtel Fairmont. Objectif : éviter de circuler à pied sous le tunnel du Boulevard Louis 2. “Ce tunnel, explique l’association, est un point noir pour les piétons, les joggeurs et les personnes en fauteuil roulant ou avec des poussettes”. 

La passerelle imaginée par l’association avec l’architecte Corrado Bevacqua serait faite en corian, un matériau composite de minéraux et d’acrylique qui résiste à l’eau et au vent. Elle ferait 275 mètres de long et serait située à 8 mètres au-dessus de la surface de la mer. Afin d’épouser son environnement naturel, ce serait une structure striée, de manière à laisser l’eau s’écouler en cas de grosses vagues. Budget estimé: 7 à 10 millions d’euros.

Les images de ce projet audacieux sont assez séduisantes, mais selon Monaco Matin rien n’indique qu’elles deviendront réalité. L’an dernier le gouvernement princier avait jugé la réflexion “prématurée”, et depuis “silence radio” selon le journal. Ecopolis espère donc se rappeler au bon souvenir des autorités et pour mettre toutes les chances de son côté elle imagine un financement par mécénat. Les donateurs verraient ainsi leur nom gravé sur la passerelle, à l’image des bancs de Central Park à New-York. 

Categories : Côte d'Azur / La rédaction / 15 février 2021

PARTAGER :  

La rédaction

Vous aimerez aussi...