Surcharge pondérale : quelles prises en charge ?

Surcharge pondérale.

Zoom aujourd’hui sur la surcharge pondérale avec votre expert Christophe Fautrier, responsable du département soins et cures aux Thermes Marins Monte-Carlo.
Tout d’abord, la surcharge pondérale est un réel facteur de risque pour votre santé. La graisse abdominale est un facteur favorisant les maladies cardio-vasculaires.
Pourtant, aujourd’hui, il est toujours difficile de bien connaître la définition du surpoids chez l’adulte. Des tables sont régulièrement distribuées (elles indiquent le poids idéal chez l’homme, ou la femme). Ces références anciennes ne correspondent plus actuellement aux critères définies pour la prévention des maladies induites par le surpoids ou l’obésité.

Quelle est la juste prise en charge ?

Face à une surcharge pondérale, l’approche doit être pluridisciplinaire et personnalisée. En effet, chaque personne réagit selon un fonctionnement particulier.
En premier lieu, les experts analysent le mode de vie de l’individu pour mettre en évidence les causes de la surcharge pondérale. Il est possible de citer la sédentarité, la qualité de l’alimentation et même le stress.

Dans un deuxième temps, cap sur le test de composition corporelle. Les Thermes Marins réalisent un bilan par impédancemétrie. Il donne immédiatement une approximation de la masse grasse, de la masse musculaire, de la masse hydrique et de la répartition de cette eau entre le compartiment intra et extracellulaire.

Enfin, la corrélation de ces différentes données permettra d’établir un plan d’action individuel sur deux axes principaux et un axe secondaire.

Rééquilibration de l’alimentation
Activité physique adaptée 
Etre progressif 

Le froid pour la minceur & la beauté

L’activité physique n’est pas la même selon la surcharge pondérale

Il existe deux grandes catégories de surcharges pondérales : aqueuse et adipeuse.

Pour la surcharge pondérale aqueuse, par rétention d’eau, un protocole particulier s’applique. Premièrement, il faut savoir que ce type de surcharge touche principalement la femme. La mauvaise répartition entre l’eau extracellulaire et l’eau intracellulaire peut être favorisée par une perturbation du fonctionnement hormonal.
Dans ce cas, il faudra veiller à s’hydrater convenablement et adopter une alimentation qualitativement contrôlée afin de respecter les apports hydriques.
La pratique de l’activité physique sera aussi particulière, avec l’accent portée sur un travail de type musculation.

La surcharge pondérale adipeuse résulte d’un déséquilibre entre les calories absorbées et les calories dépensées.
La réduction des apports a souvent été évoquée. Aujourd’hui, il est plutôt conseillé de maitriser ses apports énergétiques sur les plans qualitatifs et quantitatifs, avec une bonne répartition des protéines, glucides et lipides.
Il est intéressant de coupler cette solution à une activité physique favorisant le cardio et l’endurance.

Toutes les explications avec votre expert Christophe Fautrier

Comment adopter une nutrition anti-âge ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire