Un tsunami de deux centimètres sur la Côte d’Azur

Dans le Press Club, un sujet qui passionne les médias locaux: de petites secousses ont été enregistrées dans la nuit de mercredi à jeudi sur la côte d’azur après un séisme survenu en Algérie. Selon Nice-Matin: il y a même eu une sorte de petit tsunami. 

Un tsunami tout mini mini” annonce en titre le journal régional. “Une minuscule vaguelette” sans conséquence, nous rassure-t-on, mais le phénomène semble assez rare pour qu’un long article y soit consacré. 

A l’origine: un séisme de magnitude 6 survenu vers 1 heure du matin cette nuit-là, dans le nord de l’Algérie, près de la ville de Bejaïa, et ressenti jusqu’à Alger. Sur place, des dégâts matériels et quelques blessés dans un mouvement de panique, mais pas vraiment de victime directe du tremblement de terre. Au même moment, sur la rive Nord de la Méditerranée, “les appareils s’affolent” au Bureau National de Sismologie française, avec deux petits séismes enregistrés vers Cagnes-sur-Mer et vers Grasse, de magnitude 3,2 et 3,4. 

En réalité, selon Nice-Matin, la terre n’a pas vraiment tremblé dans notre région, c’est le tremblement de terre algérien qui a été détecté. Là-bas, une alerte au tsunami de niveau orange a même été déclenchée explique le quotidien, ce qui n’était pas arrivé depuis 1980. Côté français, une alerte est émise également, mais de niveau jaune “donc sans danger particulier”.  Toutefois, le journaliste assure que le tsunami a bien eu lieu. Selon Grégory Leclerc, “il a été observé en Sardaigne avant de venir mourir sur nos côtes”. Une vaguelette imperceptible pour le commun des mortels: et pour cause, elle a été estimée deux centimètres de haut. 

Nice-Matin précise que de façon permanente le Centre d’alerte aux tsunamis assure une veille afin de prévenir tout risque sur les côtes françaises. A la question de savoir si la population sera prévenue à temps en cas de nécessité, l’experte Hélène Hebert répond sincèrement que « tout dépendra de la localisation » du tremblement de terre. « S’il se produit en Algérie, on peut compter une heure de délai (ndlr: avant que la vague arrive). Dans le cas d’un séisme en Ligurie ou face à nos côtes, le temps d’alerte sera très restreint ». 

Vous aimerez aussi...

  • - 17 mai 2022
  • - 17 mai 2022
  • - 16 mai 2022
  • - 16 mai 2022
  • - 16 mai 2022

Laisser un commentaire