MONTE-CARLO NEW YORK

La chrononutrition : s’alimenter selon son horloge biologique

La chrononutrition.

Le docteur Alain Delabos a mis en lumière la chrononutrition en 1986.
Il s’agit de s’alimenter en tenant compte de son horloge biologique. La chrononutrition aborde donc les interactions complexes entre nos rythmes circadiens, la nutrition et le métabolisme. Elle s’appuie sur 3 dimensions du comportement : le moment, la fréquence et la régularité des repas !

Si cette méthode a fait parler dans le cadre de la perte de poids, Véronique Liesse met surtout en avant le respect du rythme naturel de l’organisme. Il s’agit d’abord d’un mode de vie pour manger en respectant les besoins physio biologiques de l’organisme.

En effet, il apparaît que nos horloges internes jouent un rôle fondamental sur la façon dont le corps va digérer, absorber ou encore stocker ce que nous mangeons.
Notre cerveau est équipé d’une horloge centrale. Elle se synchronise principalement sur base de la lumière du jour. Elle synchronise ensuite plusieurs horloges internes localisées dans nos organes. Ainsi, chaque organe, comme par exemple le foie, sait quand il est l’heure de manger ou quil est l’heure de libérer des hormones digestives.

Si chaque personne a un chronotype bien particulier, quelques grandes règles demeurent applicables à tous.

Préparez votre nuit la journée !

 

Etape 1 de la chrononutrition : le moment.

 

Selon le moment de la journée, notre sensibilité à l’insuline n’est pas la même.
Les recherches prouvent que la sensibilité, donc l’efficacité de l’insuline est meilleure le matin. Elle diminue au fil de la journée.
C’est pourquoi il est préférable de ne pas manger trop de féculents tard le soir. Alors exit le pain ou encore le riz.

 

Etape 2 : la fréquence.

 

Concernant la fréquence, il est conseillé également d’éviter de sauter un repas ou de le décaler. C’est ce que l’on appelle le JET LAG ALIMENTAIRE. Si vous souhaitez en savoir plus cliquez ICI. Dans l’idéal, il faudrait prendre son petit déjeuner dans les deux heures qui suivent le lever, et si possible avant 9 heures.

 

Etape 3 : la régularité

La régularité est aussi un facteur important. Le corps n’aime pas être chamboulé, il préfère la stabilité. Ainsi, privilégiez des horaires assez réguliers pour prendre vos repas. Ainsi, évitez de consomer votre petit déjeuner la semaine à sept heures et le dimanche à midi.

Toutes les précisions avec Véronique Liesse, nutritionniste aux Thermes Marins Monte-Carlo.

Ecoutez la playlist 100% nutrition de Véronique Liesse

Diététicienne, nutritionniste et enseignante universitaire en nutrition et micronutrition, Véronique Liesse est aussi auteure.

Elle a publié en mars dernier « Ma bible pour perdre du poids ». Elle y décrypte les nombreux processus physiologiques qui entrent en jeu et vous donne les clés pour les réguler.

Vous découvrirez aussi dans son livre :
* La vérité sur les régimes et leurs effets néfastes sur le long terme.
* Les 10 points incontournables pour atteindre et maintenir son poids de forme
* De nombreux conseils pratiques et des fiches techniques pour passer à l’action.
* 100 recettes minceur et gourmandes, du petit déjeuner au dessert en passant par les sauces et les boissons !

Categories : Feel Good / Giulia Testaverde / 14 avril 2021

PARTAGER :  

Giulia Testaverde

Journaliste-Animatrice, je vous accompagne tous les matins de 9h à 12h avec Feel Good ! La pause détente et bien-être pour faire le plein de good vibes ! Se découvrir et s'ouvrir sur le monde avec le développement personnel, l'environnement ou encore les belles nouvelles avec les coachs : c'est le programme "Feel Good". Pour ne rien louper abonnez-vous aux podcasts en cherchant Radio Monaco Feel Good (spotify, ausha, deezer...)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire