Victoria Vallenilla enchante les papilles au Coya en Principauté de Monaco

Restaurant Le Coya

Victoria Vallenilla, cheffe de cuisine de l’établissement Coya évoque son inspiration pour la cuisine simple et variée. Elle nous explique que la nourriture est un partage symbolique et cela comprend également des recettes type French Touch.

Déterminée, persévérante et ambitieuse, elle décide de se tourner vers la gastronomie en nous faisant partager sa vision dans le secteur de la restauration et bâtit son restaurant appelé Coya.

Son histoire nous révèle certaines difficultés qu’elle a pu rencontrer tout au long de sa carrière professionnelle. Néanmoins, cela ne l’a pas empêché de devenir cheffe cuisinière dans la Principauté de Monaco.

Victoria Vallenilla
Victoria Vallenilla, La Cheffe du Coya Restaurant à Monaco

Avant d’arriver en France, Victoria Vallenilla précise qu’elle ne parlait pas du tout la langue. Puis sa volonté lui a permis de se familiariser avec la langue française, notamment grâce à des professeurs bénévoles. Ces derniers ont décelé en elle un fort potentiel.

La cheffe de cuisine vénézuélienne nous dévoile une de ses spécialités culinaires

A l’exemple du flan coco, un plat d’origine péruvienne qui se mange dans toute l’Amérique du Sud.
Parmi ses avantages, ce plat devient accessible et s’adapte à un public familial en proposant tous types de cuisine. 
Selon Victoria Vallenilla, peu importe le plat que nous apprécions, cela peut réussir à nous replonger jusqu’à la nostalgie de notre enfance.
La nourriture est relative aux sentiments : telle est sa conviction.
« Pour moi, la cuisine doit-être simple et facile à comprendre », ajoute-t-elle.
Ensuite cela requiert de la rigueur et une communication efficace car c’est avant tout un travail d’équipe.

 

Une vision étayée de la gastronomie

Coya Lounge« Au niveau de mon positionnement, je fais quelque chose de différent mais il faut que le résultat soit bien coûte que coûte », nous confie-t-elle.

Dans le domaine de la cuisine, la remise en question est une valeur essentielle, souligne Victoria Vallenilla.

De plus, un niveau d’exigence équivalent à ‘excellent’ est requis pour reconnaitre la valeur d’un restaurant étoilé.

Par ailleurs, des plats végétariens contenant des nutriments variés sont proposés à la carte du Coya. Ils ont pour but d’apporter des protéines végétales, un féculant, des fibres et surtout de la gourmandise.
Cette tendance ne se cantonne pas au green mais plutôt à une nourriture recherchée.

 

 

Le concept éco-responsable est une des valeurs qui commence à se développer au Coya

De nos jours, les manières de consommer tentent de se rapprocher du 100% green. En d’autres termes, Le Coya agit pour proposer des produits alimentaires locaux comme la viande.

A seulement 27 ans, la jeune vénézuélienne et son équipe de cuisine ont atteint une notoriété remarquable.

 

POUR VOUS ÉGALEMENT : RADIO MONACO 100% MIX DJ

Retrouvez la Team Dj de Radio Monaco avec chaque semaine 15h de nouveaux sets.

Vous aimerez aussi...

  • - 23 mai 2022
  • - 23 mai 2022
  • - 23 mai 2022
  • - 22 mai 2022
  • - 20 mai 2022