MONTE-CARLO NEW YORK

Greenwashing : ne vous faites plus avoir !

Le greenwashing comment le repérer

My positive Impact ! C’est votre nouveau RDV sur Radio Monaco chaque vendredi avec Florent Favier. Sa mission : vous apporter des clefs de compréhension sur les enjeux environnementaux et écologiques. En parallèle, Florent vous livre ses astuces et conseils pour agir au quotidien de façon simple et ludique.

Aujourd’hui, apprenez à détecter le Greenwashing !

C’est une stratégie publicitaire qui consiste à attribuer à une marque, à un service ou à un produit des caractéristiques écologiques qu’elle n’a pas ou qu’en apparence. Il s’agit malheureusement d’une pratique courante de l’entreprise depuis des décennies. Tout simplement parce que statistiquement, le vert fait vendre !

Le Greenwashing est parfois simple à détecter. Pour autant, dans certains cas, les argumentaires sont volontairement flous ou confus, avec un manque de transparence, ou une exagération des qualités ou propriétés d’un produit. Il devient alors plus difficile de l’identifier.
Par ailleurs, les publicitaires connaissent très bien le fonctionnement de notre cerveau et particulièrement la zone des émotions. L’utilisation de la simple couleur verte, d’une photo de nature ou encore le préfixe « éco » sont autant d’arguments induits inconsciemment que nous percevons comme écologiques sans nous en rendre compte.

Comment détecter le greenwashing ?

Tout d’abord, méfiez-vous de ce qui a l’air trop beau pour être vrai. A priori les publicités sont à prendre avec beaucoup de recul. En effet, pour certaines marques plus c’est gros, plus ça passe !
Les messages trop « écolos » d’entreprises ne pouvant être par nature écologiques doivent vous alerter : fabricants de lessives, de voitures, de cigarettes, ou encore compagnies aériennes.

Autre piste : l’abus de mentions restrictives. Aujourd’hui, silicones et paraben par exemple ont mauvaise presse auprès des consommateurs. Certaines marques vont donc en tirer profiter en les utilisant à outrance précédées de la mention « sans ». Ça évitera aux plus pressés de s’attarder sur le reste de la composition !

Vous pouvez aussi lire les instructions d’utilisation pour pister le Greenwashing. Les produits écologiques sont compacts ! Tous ceux qui nécessitent une dose plus importante pour être efficaces sont polluants. Fiez-vous aux doses recommandées.

Si vous devez acheter de la lessive liquide, focus sur les températures de lavage préconisées. Pour un impact sur l’environnement limité, elle doit être efficace au minimum dès 30 degrés et sans surdosage.

Source : https://soundcloud.com/user-641105405/9-greenwashing-pourquoi-comment-le-reperer

My positive impact chaque vendredi sur Radio Monaco !

Categories : Feel Good / Giulia Testaverde / 11 juin 2021

PARTAGER :  

Giulia Testaverde

Journaliste-Animatrice, je vous accompagne tous les matins de 9h à 12h avec Feel Good ! La pause détente et bien-être pour faire le plein de good vibes ! Se découvrir et s'ouvrir sur le monde avec le développement personnel, l'environnement ou encore les belles nouvelles avec les coachs : c'est le programme "Feel Good". Pour ne rien louper abonnez-vous aux podcasts en cherchant Radio Monaco Feel Good (spotify, ausha, deezer...)

Vous aimerez aussi...

  • - 6 octobre 2022
  • - 6 octobre 2022
  • - 6 octobre 2022
  • - 5 octobre 2022
  • - 4 octobre 2022