MONTE-CARLO NEW YORK

La dangereuse et sublime Baie des Anges de Jacques Demy

Chaque mercredi, dans les Carnets de l’été, nous sélectionnons un film culte tourné sur la Côte d’Azur. Cette semaine, gros plan sur La Baie des Anges, un film de Jacques Demy sorti en 1963.

La Baie des Anges constitue une oeuvre à part dans la filmographie du réalisateur des Parapluies de Cherbourg et des Demoiselles de Rochefort. Tourné en noir et blanc, entre Nice, Cannes et Monte-Carlo, ce petit bijou d’1h24 à peine nous fait vivre une rencontre inattendue entre Jean Fournier, un jeune parisien en quête de sensations fortes (Claude Mann), et une superbe femme, Jackie, totalement absorbée par son goût immodéré pour le jeu et les casinos (Jeanne Moreau). Pas un jour ne passe sans que cette âme damnée ne tente sa chance à la roulette, au risque sans cesse renouvelé de tout perdre. Dans ce piège sur tapis vert au bord de la Méditerranée, Jackie et Jean basculent sans cesse entre glamour et déchéance, avec l’espoir infime que la romance naissante qui les unit pourra les sauver.

Restauré dans les années 2000, notamment grâce au soutien des Archives audiovisuelles de Monaco, La Baie des Anges est disponible sur Netflix. 

Jeanne Moreau devant le casino de Monte-Carlo.
La tension à son paroxysme avant que la roulette ne s’arrête.

A réécouter dans nos précédents Carnets de l’été consacrés aux films tournés sur la Côte d’Azur: La Main au ColletLa Cité de la peur, La Piscine et L’Arnacœur.

Categories : Côte d'Azur / Nathalie Michet / 3 août 2021

PARTAGER :  

Nathalie Michet

Journaliste du Morning Made In Monte-Carlo sur Radio Monaco tous les matins entre 6h00 et 9h.

Vous aimerez aussi...