A Nice, le restaurant Olive et Artichaut tutoie les étoiles

Chaque semaine, Les Carnets de l’été vous font découvrir un très bon restaurant de la Côte d’Azur à prix raisonnable. Aujourd’hui, on se pose dans le Vieux-Nice à la table d’Olive et Artichaut, valeur sûre du Guide Michelin.

Dans l’univers de la bistronomie et le cercle restreint des Bib Gourmand, il y a des adresses et des expériences qui marquent plus que d’autres. Olive et Artichaut est de celles que l’on n’oublie pas.

L’établissement est situé au 6 rue Sainte-Réparate et fait face, comme un symbole, à une autre institution du Vieux-Nice : la maison Barale.

Ici, les places sont chères car les deux salles, dont celle où la cuisine est grande ouverte, sont minuscules. Mais l’addition, elle, ne l’est pas eu égard à la qualité des mets concoctés par Thomas Hubert et servis par Aurélie, son épouse.

Lui est un enfant du pays. Elle est Bretonne. Le nom du restaurant est un clin d’oeil aux origines du couple.

Une cuisine raffinée 

Olive et Artichaut propose une authentique et savoureuse cuisine du pays à base de produits frais que l’on retrouve sur les étals des marchés locaux.

Il faut dire que le chef a été formé à bonne école dans de prestigieux établissements. On retrouve dans les assiettes de cet élève de Ducasse, la rigueur et la maîtrise des tables étoilées.

En entrée, la tarte fine façon pissaladière au boudin noir rôti avec roquette et pomme verte est incontournable.

En plat, le traditionnel Risotto aux truffes est un délice mais vous pourrez aussi vous laisser tenter par le suprême de volaille rôti avec citrons du pays et pommes grenailles.

Un crémeux d’artichaut avec miel de montagne et huile d’olive accompagne de la viande ou du poisson selon les envies du chef.

En dessert, la pêche pochée au sirop de verveine avec sablé breton et sorbet fruits rouges fera une parfaite conclusion en cette saison estivale.

Chez Olive et Artichaut, le menu Bib Gourmand est à 34 euros. Le restaurant est ouvert du mardi au samedi, midi et soir.

Pour écouter la chronique en intégralité, veuillez cliquer ci-dessous :

Vous aimerez aussi...

  • - 17 mai 2022
  • - 16 mai 2022
  • - 16 mai 2022
  • - 16 mai 2022