8 milliards de mégots au sol chaque année en France !

Le fléau des mégots

8 milliards de mégots sont jetés au sol chaque année en France ! Un constat édifiant dressé par Alcome. Il s’agit d’un éco-organisme créé en 2020 dans la droite ligne de la loi sur l’économie circulaire française qui instaurait la « responsabilité élargie du producteur pour réduire la présence de mégots dans l’espace public. C’est une entreprise à gouvernance mixte entre cigarettiers et Etat financée par la filière du tabac. Objectif : réaliser des études, développer la sensibilisation, inciter aux bons comportements et financer le nettoyage. Au total 80 millions d’euros ont été débloqués pour lutter contre les mégots. Une somme prise dans la poche des fabricants de cigarettes.
En parallèle, plusieurs collectivités vont également être aidées à installer des cendriers, des poubelles spécifiques ou encore des filets de rétention des déchets.

Mégots au sol : quels impacts ?

Les fumeurs sont nombreux à viser les grilles d’égouts ou encore les caniveaux pour y jeter leur mégot. Ils pensent bien faire. Mais tout ce qui part avec les eaux pluviales finit en rivière ou en mer sans être filtré !
Sachez d’ailleurs que deux mégots suffisant à polluer 1m3 d’eau. Alors quand on parle de 8 milliards jetés au sol en France chaque année le calcul est pharaonique.

Au contact de l’eau, un mégot pollue deux fois. Une première quand il libère plusieurs des substances toxiques. Par exemple des métaux lourds, de l’arsenic, du plomb et même du cyanure.
Une seconde fois en tant que fibre plastique. Il va alors entrer dans la chaine alimentaire en se décomposant ou en étant ingéré tel quel.

Comment agir ?

Premier geste, le plus simple : jeter son mégot dans une poubelle ou encore le mettre dans son paquet.
La répression peut aussi être un axe de réflexion. L’augmentation du prix des amendes peut s’avérer très dissuasive. C’est le cas à Mandelieu par exemple. 500 euros d’amende ! Idem du coté d’Obernai, en Alsace, où ça peut monter jusqu’à 1000€ ! En Principauté pour rappel, il n’est plus possible de fumer une cigarette face à la mer. Mesure en vigueur tout au long de la période estivale soit jusqu’au 30 septembre 2021 inclus.

Si vous êtes témoins de ces gestes, ne pas hésiter à le faire remarquer au fumeur en question. Avec bienveillance évidemment, sans culpabilisation, ni moralisation.

Nous avons tous le pouvoir d’agir en faveur de la planète !

Vous aimerez aussi...

  • - 20 mai 2022
  • - 20 mai 2022
  • - 20 mai 2022
  • - 20 mai 2022
  • - 19 mai 2022