MONTE-CARLO NEW YORK

Les énergies renouvelables indispensables pour atteindre la neutralité carbone en France

Le Réseau de transport et d’électricité (RTE) a récemment publié son rapport sur l’objectif de neutralité carbone en France en 2050. Nathalie Michet en parle avec Jean-Louis Bal, le président du Syndicat des Energies Renouvelables.

RTE (Réseau de Ransport et d’électricité) a récemment présenté son rapport sur la stratégie énergétique de la France et l’avenir du système électrique du pays. Pour atteindre la neutralité carbone en 2050, comme Paris s’y est engagé, six scénarios sont sur la table, et pour chacun d’entre eux un développement massif des énergies renouvelables apparait indispensable. La grande question est de savoir s’il faut oui ou non continuer à miser sur le nucléaire, et surtout dans quelle proportion. Dans ce domaine Emmanuel Macron ne fait plus dans l’ambiguïté. Dans son allocution télévisée du mardi 9 novembre  le Président français a annoncé la construction de nouvelles centrales nucléaires sur le sol français.

Jean-Louis Bal, le président du Syndicat des Energies Renouvelables est l’invité du Club de Radio Monaco.
Les énergies renouvelables au centre du jeu

De son côté le Syndicat des Energies Renouvelables considère que le rapport de RTE comporte une double bonne nouvelle. D’abord, parce qu’il indique qu’atteindre la neutralité carbone est possible. Ensuite, parce qu’il confirme que les énergies renouvelables seront amenées à monter en puissance. Selon le SER, les énergies renouvelables auront à l’avenir une place centrale pour réduire la dépendance énergétique de la France et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Pour y arriver, le syndicat estime qu’il faudra alléger la réglementation afin de faciliter l’installation de centrales photovoltaïques et de parcs éoliens, sur terre et en mer. À contre courant des polémiques sur les éoliennes, les professionnels assurent que la population française plébiscite ce type d’installations. Pour appuyer leur affirmation, ils citent un sondage commandé par le Ministère de la transition écologique et réalisé par Harris Interactive. Selon cette étude parue en octobre dernier, 73% des Français auraient une bonne image de l’énergie éolienne.

Quant à concrétiser le scénario d’un mixe énergétique composé à 100% d’énergies renouvelables, SER reconnait que cela relève de l’impossible. Il estime clairement que la France ne pourra pas atteindre la neutralité carbone sans le nucléaire.

Jean-Louis Bal, le président du Syndicat des Energies Renouvelables, est l’invité du Club de Radio Monaco.

Categories : Business / Tech / Nathalie Michet / 12 novembre 2021

PARTAGER :  

Nathalie Michet

Journaliste du Morning Made In Monte-Carlo sur Radio Monaco tous les matins entre 6h00 et 9h.

Vous aimerez aussi...

  • - 9 décembre 2022
  • - 9 décembre 2022
  • - 9 décembre 2022
  • - 8 décembre 2022
  • - 7 décembre 2022