La “Wattman” part à la conquête de nouveaux records du monde de vitesse

La moto électrique de la marque « Voxan », propriété de Venturi, mène depuis hier les premiers tests à très haute vitesse sur la piste de décollage et d’atterrissage de Space Florida au Kennedy Space Center. Dix ans après avoir racheté la mythique marque de deux-roues françaises Voxan, le constructeur monégasque Venturi a pulvérisé le record du monde de vitesse avec sa Wattman sa Wattman électrique : 366,94 km/h. Il y a un an, c’est à Châteauroux que la Wattman, pilotée par le champion du monde Max Biaggi, avait signé 11 records du monde de vitesse.

Mais pour atteindre ses nouveaux objectifs, le bolide a été légèrement revu et corrigé : nouvelles dimensions, nouvelle batterie, nouveaux pneumatiques et poids allégé. La moto est passée sous la barre des 300 kilos. Lorsque la nouvelle Wattman sera au point, de nouveaux records de vitesse seront tentés, avant la fin du premier semestre 2022.

La Wattman, la moto électrique détentrice du record de monde de vitesse avec Venturi

 

 

 

 

 

 

 

 

Les dimensions de la moto ont également été ajustées avec un empattement allongé à 1 957 mm, contre 1 800 auparavant. La selle a été remontée à 685 mm, contre 610 jusqu’alors. A noter qu’en cas de vent latéral important, l’équipe aura désormais le loisir de monter un carénage qui offre moins de prise au vent. Le moteur gagne en performance : il peut désormais atteindre les 435 chevaux contre 367 l’an passé. Il n’y a pas à dire, la Wattman n’a cessé d’évoluer, physiquement et métaphoriquement.

Lorsque la nouvelle Wattman sera au point, de nouveaux records de vitesse seront tentés assurément avant la fin du premier semestre 2022. Comme l’an dernier, Max Biaggi et Voxan affronteront alors les cellules de chronométrage avec deux types de moto, pour deux catégories distinctes : « semi-carénée » (moto sportive traditionnelle) et « naked » (roadster sans élément aérodynamique).

Vous aimerez aussi...