Cannes se prépare au risque de tsunami

La Mairie de Cannes renforce son plan de prévention contre le risque tsunamis et submersions marines. Reportage de Nathalie Michet.

Des messages d’alerte diffusés via des mégaphones à deux pas de la Croisette, des schémas dans les rues pour indiquer aux habitants où se réfugier si la mer se montre menaçante… Loin de tout scénario d’un éventuel film catastrophe made in Côte d’Azur, ce sont là les applications très concrètes d’un plan de prévention établi par la Mairie de Cannes depuis 2017 pour se préparer au pire: au risque de tsunami.

A Cannes comme partout sur la Côte d’Azur, les zones urbaines flirtent dangereusement avec la mer. Crédit Photo: Barna Bartis / Unsplash.
Un risque sérieux

Certes, quand on parle de risque de tsunami dans notre région, on provoque forcément quelques moqueries. Pourtant, les scientifiques du Centre national d’alerte aux tsunamis font de leur mieux pour expliquer que c’est du sérieux. À plusieurs reprises par le passé, et même dans un passé récent, des séismes survenus près des côtes algériennes ont provoqué des dégâts sur les rives nord de la Méditerranée. Même sans avoir un caractère spectaculaire, une montée rapide du niveau de la mer peut avoir des conséquences. Cela relève moins de la hauteur de la vague, que la force du courant.

Des exercices d’alerte

Régulièrement, des exercices de prévention sont donc organisés afin de tester le dispositif d’alerte mis en place à Cannes. Le plus récent remonte au 5 novembre dernier. C’était à l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation aux tsunamis. Un rendez-vous inattendu pour certains passants. Reportage de Nathalie Michet.

Vous aimerez aussi...