La folle épopée de l’AS Monaco Football Féminin en Coupe de France

Rien n’arrête les footballeuses de l’AS Monaco FF cette saison ! En 11 matchs de championnat (R1) et 7 tours de Coupe de France, les Monégasques n’ont connu que la victoire. Mais au prochain tour (samedi à 19h30 à Beausoleil) ce sont les professionnelles du Stade de Reims (D1) qui se dresseront sur leur parcours.

Le rendez-vous est doublement historique. D’abord, parce que l’ASM FF n’avait jamais atteint les 8emes de finale de la Coupe de France. Ensuite, parce que le club affronte, pour la première fois, un club de l’élite.

Une montagne à gravir

Le coach monégasque Stéphane Guigo est conscient de l’ampleur de la tâche qui attend ses joueuses. Le technicien évoque « un obstacle quasi-insurmontable ».

Mais l’essentiel est ailleurs. L’enjeu, selon lui, est de « montrer une belle image du club » et de disputer ce match « dans un esprit de fête » comme une récompense de l’excellente saison accomplie par ses joueuses. Le championnat et la montée au niveau supérieur en fin de saison étant l’objectif prioritaire.

Houleye Deme ne dit pas autre chose. La capitaine de l’AS Monaco FF voit dans ce match face au Stade de Reims l’opportunité d’emmagasiner de l’expérience et de « se faire plaisir en apprenant ».

Consciente du fossé qui séparent les équipes de R1 à celles de D1, la défenseure se fixe pour objectif de « jouer avec la manière en gardant nos principes et notre système de jeu ». Et advienne que pourra !

« Pas de Stade Louis II ? On prend ce que l’on nous donne »

Seul regret pour l’AS Monaco Football Féminin : ce 8e de finale de Coupe de France ne se jouera pas au Stade Louis II. La requête officiellement formulée par les dirigeants n’a pas été acceptée.

« Bien sûr, le Stade Louis II nous fait rêver mais le terrain de Beausoleil reste un beau terrain sur lequel nous avons pris nos marques au tour précédent » relativise Houleye Deme.

Stéphane Guigo lui, explique ne pas vouloir épiloguer sur le sujet mais laisse transparaître un mélange d’amertume et d’ironie au moment d’évoquer « les stars et anciens pros qui ont foulé la pelouse du Louis II » en début de semaine (N.D.L.R : pour la Fight Aids Cup) avant d’ajouter que « le stade devrait être ouvert à tous et le foot féminin fait partie de Monaco ».

AS Monaco FF / Stade de Reims, 8e de finale de la Coupe de France, samedi 29 janvier à 19h30 au stade Prince Héréditaire Jacques de Beausoleil. 

Retrouvez les interviews complètes de Stéphane Guigo et de Houleye Deme dans le podcast de notre dernier numéro de « Sport Time ».

 

Vous aimerez aussi...