MONTE-CARLO NEW YORK

Les forêts : oasis de biodiversité à protéger

Elles sont indispensables, précieuses et merveilleuses. Aujourd’hui, les forêts recouvrent 31% de la surface de la France, soit 17 millions d’hectares. Chaque année la forêt tricolore absorbe l’équivalent de 50 millions de tonnes de CO2. En zoomant d’un peu plus près, on se rend compte que la forêt française est constituée pour moitié de peuplements dans lesquels ne se trouve qu’une seule espèce d’arbre. Un tiers est composée de deux espèces et seules 16% des forêts françaises ont plus de deux essences.

Les forêts ne sont pas toutes naturelles

Et oui .. il y a ce que l’on nomme des forêts de culture. Leur mission : abriter des arbres pour obtenir du bois. Dans ce cas, les plantes sont toutes de la même espèce et ont le même âge. Au bout de 20 à 30 ans, tout est coupé pour récupérer le bois.
Ensuite, cap sur les forêts à gestion « durable ». L’homme n’y intervient que de manière ciblée ou très peu.
Puis, il existe les forêts naturelles et les réserves intégrales de biodiversité, des havres de paix où l’homme n’intervient pas.

Enfin, il y a les forêts dites « sur-matures » : ce sont celles dans lesquelles l’homme n’est plus intervenu depuis longtemps. Elles sont les plus riches en matière de biodiversité mais aussi les plus résistantes aux changements climatiques. Malheureusement, elles ne représentent que 3% des surfaces forestières en France.

Monoculture et déforestation : deux menaces

Alors que les forêts abritent plus de la moitié de la biodiversité terrestre, elles sont durement menacées. Par exemple en Europe, la monoculture inquiète. Cette solution n’est pas toujours adéquate puisqu’avec une seule espèce d’arbre plantée, les maladies se propagent plus facilement.

A l’échelle mondiale c’est la déforestation qui préoccupe.  Elle augmente chaque année de 12%. Les conséquences sont lourdes de sens. D’abord pour le CO2 séquestré dans les arbres  que le brûlage libère. Par ailleurs, la déforestation tue toute biodiversité. Elle permet dans la plupart des cas de développer des terres agricoles plus grandes pour subvenir aux besoins alimentaires de l’Homme !

La destruction ne cesse d’accélérer puisque selon l’Institut National de la Recherche Spatiale, 430 km2 de forêt ont été ravagés en janvier dernier au Brésil. Pour vous donner une idée, c’est l’équivalent de sept fois la taille de Manhattan, et c’est surtout cinq fois plus qu’en janvier 2021 !

Les arbres sont capables de communiquer

Les forêts sont une ressource vitale pour le climat, l’eau, la santé ou encore les moyens de subsistance. Il est donc urgent de se réveiller pour protéger ces oasis de biodiversité, garants de notre survie. En parallèle, la science avance à grands pas sur les mystères que nous réservent toujours les arbres.

De multiples recherches ont mis en lumière leur machinerie très complexe et leurs étonnantes capacités. Les arbres ont une conscience de la perception de leur environnement et de leur corps par exemple. Ils  peuvent aussi échanger entre eux en forêt !

Vous ne vous promènerez plus jamais dans les bois de la même manière !

 

Categories : Feel Good / Giulia Testaverde / 14 février 2022

PARTAGER :  

Giulia Testaverde

Journaliste-Animatrice, je vous accompagne tous les matins de 9h à 12h avec Feel Good ! La pause détente et bien-être pour faire le plein de good vibes ! Se découvrir et s'ouvrir sur le monde avec le développement personnel, l'environnement ou encore les belles nouvelles avec les coachs : c'est le programme "Feel Good". Pour ne rien louper abonnez-vous aux podcasts en cherchant Radio Monaco Feel Good (spotify, ausha, deezer...)

Vous aimerez aussi...