MONTE-CARLO NEW YORK

La ligne aérienne Nice/New-York fête ses 30 ans

La ligne aérienne de Delta Air Lines qui relie Nice à New-York (JFK) va rouvrir pour la 30ème année consécutive à partir du 27 mars 2022. Cinq vols hebdomadaires seront proposés par la compagnie. À partir du 2 mai, des trajets quotidiens relieront la Côte d’Azur aux Etats-Unis, jusqu’au 27 octobre.

Depuis 30 ans, Nice et New-York sont reliées en avion par la compagnie aérienne américaine Delta Air Lines. Ce trajet a une importance économique pour la Côte d’Azur. 35 % des passagers voyagent pour le travail. Au delà des touristes, les avions sont aussi affrétés pour le transport de marchandises, notamment pour le parfum qui est exporté de l’autre côté de l’atlantique. En 2019, avant la crise de la Covid, 530 000 personnes voyageaient sur cette ligne. Delta Air Lines aimerait retrouver sa capacité d’avant pandémie.

Du 27 mars au 1 mai, cinq vols hebdomadaires seront assurés par Delta Air Lines. À partir du 2 mai, les vols seront quotidiens. Pendant l’été, les passagers voyageront à bord d’un Boeing 767 (238 places) refait à neuf de l’intérieur. Les prix commenceront à 359 euros aller/retour pour la cabine principale et 1,727 euros pour la classe delta one (classe business). La fin de la ligne estivale est prévue le 27 octobre 2022.

En dehors de ces sept mois, il n’est pas possible de voyager sans escales jusqu’à New-York au départ de Nice. Des correspondances sont possibles via Paris et Amsterdam. Dans un futur proche, Delta Air Lines souhaiterait ouvrir la ligne Nice/New-York toute l’année.

Delta Air Lines a investi massivement pour obtenir la neutralité carbone de ses vols. L’entreprise américaine basée à Atlanta a déboursé 1 milliard d’euros pour développer des carburants moins polluants. La société met en avant des projets de compensation comme la plantation d’arbres ou l’investissement dans des énergies vertes. L’objectif est de devenir la première compagnie aérienne neutre en carbone d’ici 2030. « Nous sommes convaincus qu’il ne faut pas faire de choix entre découvrir le monde et le sauver », explique Nicolas Ferri vice-président de Delta Air Lines en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Inde.

Categories : Côte d'Azur / Pierre Ourselin / 9 mars 2022

PARTAGER :  

Pierre Ourselin

Vous aimerez aussi...