Amazon va lancer ses satellites avec la fusée Ariane-6

Amazon mise sur Arianespace pour lancer ses satellites et apporter l’Internet à haut-débit partout dans le monde. 

Le groupe américain a surpris tout le monde cette semaine en annonçant passer commande de 18 lancements auprès de l’européen Arianespace. C’était il y a quelques jours dans le cadre d’un salon professionnel sur l’espace, à Colorado Springs, près de la ville de Denver. Ainsi, après deux ans de négociations, Amazon apporte à Arianespace la plus grosse commande de son histoire. C’est donc un énorme soulagement pour l’entreprise européenne qui va pouvoir lancer l’exploitation commerciale de sa fusée Ariane-6 l’esprit tranquille. 

Amazon à la conquête de l’espace avec les fusées de Blue Origine, ULA et Arianespace. ©Amazon
Des satellites pour le projet Kuiper

Aucune des deux entreprises n’a révélé le montant du contrat. Toutefois, l’ampleur de la transaction ne fait pas de doute. En effet, ce contrat massif avec Amazon permet à Arianespace de tripler son carnet de commandes. Du côté du mastodonte du commerce en ligne, l’objectif est de déployer plus de 3000 satellites en orbite basse, à 600 kilomètres au-dessus de nos têtes. En fait, ces satellites auront pour fonction de fournir l’Internet à haut débit dans les endroits les plus reculés de la planète. 

Le géant américain a baptisé ce programme « Kuiper ». Cependant, ces investissements ne vont pas profiter uniuement à Arianespace. Amazon a en effet choisi de confier une partie des lancements à deux entreprises américaines. Il s’agit d’abord, et en toute logique, de Blue Origin, le groupe spatial de Jeff Bezos, qui dispose d’un lanceur baptisé New Glenn. Et ensuite, de ULA, la co entreprise formée par Boeing et Lockheed Martin. Sa fusée, Vulcan, doit effectuer son vol inaugural l’année prochaine.

Vous aimerez aussi...