MONTE-CARLO NEW YORK

Le complexe d’Œdipe : qu’est ce que c’est ?

Cap sur le complexe d’Œdipe aujourd’hui avec Lynda Pausé, coach en développement personnel. Qu’est ce que ce complexe ? Comment s’exprime-t-il chez la petite fille et chez le petit garçon ? Réponse sur Radio Monaco.

L’histoire d’Œdipe dans la mythologie grecque

Œdipe est le fil du roi de Thèbes, Laïos et de sa femme, Jocaste. Un jour, un oracle prédit aux parents, qu’Œdipe tuera son père avant d’épouser sa propre mère. Pour éviter que l’oracle ne se réalise, les parents décident de tuer leur enfant. Le serviteur, missionner pour exécuter Œdipe, le sauve.
Oedipe est finalement pris en charge par d’autres géniteurs. Ce n’est qu’à l’âge adulte qu’il découvre la prédiction de l’oracle. Alors pour y échapper, il quitte ses parents adoptifs et la ville de Corinthe. Il retourne en fait à Thèbes. Aux portes de la ville l’excitation et le chaos dominent. Pris à parti un vieil homme, il le tue, sans savoir qu’il s’agit de son vrai père.

Thèbes est sous la menace du Sphinx qui dévore de jeunes gens. Un décret est alors promulgué : celui qui tuera le montre épousera la reine devenue veuve. Œdipe face au monstre réussit à répondre à la question énigmatique : Qu’est ce que l’homme ? Sa réponse met fin à la décimation de la ville. Le sphinx meurt et Œdipe épouse la reine qui est sa mère naturelle Jocaste.

Cette histoire met en scène, de façons symbolique, les conflits inconscients que le jeune enfant affronte pour réaliser sa propre identité.

L’Œdipe chez les garçons

Tout d’abord, ce complexe commence autour de trois, quatre ans. Le petit garçon pense vivre une expérience seul avec sa maman. Il sent une relation très forte. Pour lui, ils forment un tout. Pourtant, il voit qu’il existe un papa et perçoit que la maman ne lui donne pas ce qu’elle donne au papa.
Pour surmonter la situation, l’enfant doit se rendre compte qu’il faut partager sa maman.

Il va ensuite s’identifier au papa pour plaire à sa maman. C’est à cet instant que l’enfant accepte la frustration et construit sa propre identité.

Chez les filles

Là aussi, le complexe démarre autour de l’âge de trois, quatre ans. La petite fille a le sentiment de vivre une relation seule avec sa maman. Mais elle se rend vite compte qu’elle ressemble physiquement à sa maman, et qu’elles ne forment pas un tout. Elle va alors essayer de séduire son papa, pour avoir la même relation que sa maman avec lui.

Face à l’interdit de l’inceste, la petite fille renonce à cette histoire d’amour. Ainsi, elle va s’identifier à sa maman pour plaire à son papa. C’est à cet instant qu’elle accepte la frustration et construit sa propre identité.

Categories : Feel Good / Giulia Testaverde / 8 avril 2022

PARTAGER :  

Giulia Testaverde

Journaliste-Animatrice, je vous accompagne tous les matins de 9h à 12h avec Feel Good ! La pause détente et bien-être pour faire le plein de good vibes ! Se découvrir et s'ouvrir sur le monde avec le développement personnel, l'environnement ou encore les belles nouvelles avec les coachs : c'est le programme "Feel Good". Pour ne rien louper abonnez-vous aux podcasts en cherchant Radio Monaco Feel Good (spotify, ausha, deezer...)

Vous aimerez aussi...