Le massage prénatal pour les femmes enceintes

Contrairement aux idées reçues, les femmes enceintes peuvent tout à fait se faire masser. Il faut évidemment miser sur un praticien aguerri avec une technique adaptée. On fait le point sur le massage prénatal avec Ludovic Maire, massothérapeute basé sur la Côte d’Azur.

Se faire masser quand on est enceinte

Tout l’intérêt du massage prénatal est de soulager les douleurs accumulées au fil de la grossesse ! Il s’agit d’une parenthèse douceur qui mélange les effleurages, les frictions et les pressions délicates. Pour permettre aux femmes d’être à l’aise le massage se pratique souvent en étant allongée sur le côté puis sur le dos. Le masseur peut aussi relever légèrement le dossier de la table et surélever les genoux grâce à un coussin pour encore plus de confort.
Le massage prénatal soulage les articulations mais aussi les tensions au niveau des lombaires et des cervicales. Il aide aussi à améliorer la respiration, la digestion et la circulation sanguine.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Le massage prénatal ne présente pas de contre indications pour les mamans ni pour les bébés. Toutefois, il vaut mieux laisser passer le premier trimestre soit passé. Tout simplement parce que durant les trois premiers mois de grossesse le risque de fausse couche demeure élevé. Idem après le huitième mois de grossesse pour ne pas déclencher des contractions, voire l’accouchement.
Passé ce cap, les femmes enceintes peuvent profiter d’un massage à raison d’une à deux fois par semaine.

Ludovic Maire, massothérapeute

Ludovic Maire est basé sur la Côte d’Azur. Il consulte en cabinet et se déplace à domicile entre St Tropez et Monaco. Vous pouvez aussi le faire intervenir au sein de vos entreprises.
Notez que cette année, il participe au championnat d’Europe de massage du 27 au 29 mai à Villeneuve-Loubet.

Vous aimerez aussi...