La Rade Classique joue sur la nostalgie ce week-end

Ce samedi 7 et dimanche 8 mai, la Rade Classique fait un bond dans le temps avec le retour de la Course de Côte de la Turbie. La dernière édition date de 1939.

 

Les amateurs de voitures anciennes vont être ravis. Ce samedi, c’est le retour de la Course de Côte de la Turbie entre Saint-Michel et l’hôtel Hermitage, 83 ans après la dernière édition. C’est l’Automobile club de Nice et la Fédération des véhicules d’époque qui rendent cela possible.

À partir de 9h ce samedi, les 100 participants de cette Rade Classique seront réunis au parking Wilson à Villefranche-sur-Mer. Le départ de la course est prévu à 14h.

image d’archive. ©Automobile club de Nice

La plus ancienne course de côtes au monde

Cette épreuve est apparue pour la première fois en 1897. À l’époque, c’est André Michelin qui s’impose avec une moyenne de 31,2 km/h. Plus de 120 ans plus tard, elle est de retour. L’objectif de l’Automobile club de Nice est que cette course devienne un rendez-vous annuel incontournable pour les fans de voitures.

Cette année, les participants emprunteront à quatre reprises sur route fermée le parcours. La participation est ouverte aux véhicules sportifs d’époque de plus de 30 ans.

La Rade Classique ne s’arrête pas à la course. Ce dimanche, de 9h à 18h, tous les véhicules seront exposés dans la Citadelle à Villefranche-sur-Mer.

 

Pour en savoir plus, retrouvez l’interview de Frédéric Ozon, le président de l’Automobile club de Nice, dans cet épisode du Guest sur Radio Monaco.

Vous aimerez aussi...