TCA : quand son alimentation devient une obsession

Lynda Pausé met les pleins phares aujourd’hui sur les TCA : les troubles des conduites alimentaires. La définition du trouble du comportement alimentaire est assez large. Elle regroupe les comportements et rapports dysfonctionnels à la nourriture. Certains mangent trop ou trop peu, d’autres plusieurs fois par jour sans limite, certains font face à des vomissements à répétition.

Cap sur les 3 principaux TCA

Dans cette chronique, Lynda zoome sur l’anorexie, la boulimie et l’hyperphagie. Elle donne surtout trois outils pour les personnes confrontées aux crises.

Première étape qui demande une grande force mentale : s’observer en cas de crise. Lynda conseille de se munir de quoi écrire pour déposer noir sur blanc tout le déroulé de la compulsion alimentaire. Ici, pas question d’être logique ou ordonné. Le but est de se décharger, de déposer ses jugements, ses peurs, ses émotions et ses ressentis au fil de la crise, du début jusqu’à la fin.

Deuxième exercice : définir ses maux par des mots. Il est en effet possible d’identifier son trouble en le personnifiant. C’est peut-être un monstre, un volcan, une tornade, un feu .. Peu importe, l’objectif c’est de lui donner une identité. Là encore, Lynda conseille d’écrire et de déposer toutes ses croyances. Par exemple : « Ce montre me bouffe et m’empêche de vivre », « Je ne peux pas m’en séparer » (…)

Enfin, troisième outil l’art thérapie simplifié. On reprend l’exemple du monstre et cette fois on va le dessiner. Quelle est sa forme ? Sa ou ses couleur(s) ? Son nom ? Ici, il s’agit de lui donner vie, d’écouter symboliquement son message. Qu’est ce que ce dessin, ce monstre, vous raconte et vous apprend ? Après, chacun peut choisir de le conserver, le déchirer, le brûler ou autre.

Evidemment, en cas de troubles des conduites alimentaires, il est plus que recommandé d’être accompagné par un professionnel.

Vous aimerez aussi...