MONTE-CARLO NEW YORK

« Pour un réveil écologique » bouscule les entreprises et les écoles !

De plus en plus d’étudiants d’établissements prestigieux se mobilisent pour la planète. C’est le cas du collectif « Pour un réveil écologique » actif depuis 2018. Leur souhait : intégrer dans leur quotidien et dans leur métiers les enjeux écologiques. Pour y parvenir, les membres bousculent les codes à échelle de l’enseignement et du cadre professionnel.

Pour un réveil écologique : le collectif qui bouge

A ce jour, plus de 30 000 étudiants ont signé le Manifeste Etudiant pour un Réveil Écologique. Qu’est ce que ça signifie ? Tout simplement que ces jeunes diplômés ne veulent plus travailler pour des entreprises qui ferment les yeux face à la crise écologique. Ils souhaitent aussi bénéficier de formations à la hauteur des enjeux environnementaux. Le collectif propose donc des outils concrets pour aider les étudiants à mobiliser leurs écoles et universités pour se former aux questions écologiques. Il aide aussi les jeunes diplômés à choisir un employeur suffisamment engagé dans la transition.

Bien choisir son activité professionnelle

Pour un réveil écologique fournit notamment une liste de questions indispensables à se poser pour évaluer le degré d’engagement d’une société sur les enjeux planétaires. Par exemple : « Quelle prise en compte des enjeux écologiques dans le travail des salariés ? » (formation des collaborateurs …) ou encore « Quels sont les impacts des activités menées sur le climat, la biodiversité et les ressources ? »
Le collectif suggère également aux futurs jeunes salariés d’interroger l’engagement écologique de l’entreprise lors des entretiens d’embauche.
Un vrai coup de pouce pour trouver sa voie professionnelle en accord avec ses convictions écologiques.

Être informés des enjeux dès sa formation

Autre piste de travail pour le collectif : réveiller l’enseignement supérieur. Aujourd’hui encore, de nombreux étudiants sortent de leur formation sans avoir été informés ni formés pour répondre aux défis environnementaux. Pourtant, la formation est un outil indispensable de transition écologique. C’est pourquoi le collectif propose aussi d’agir au sein de son parcours universitaire ou de son école.

Toutes les infos juste ICI

Categories : Feel Good / Giulia Testaverde / 16 mai 2022

PARTAGER :  

Giulia Testaverde

Journaliste-Animatrice, je vous accompagne tous les matins de 9h à 12h avec Feel Good ! La pause détente et bien-être pour faire le plein de good vibes ! Se découvrir et s'ouvrir sur le monde avec le développement personnel, l'environnement ou encore les belles nouvelles avec les coachs : c'est le programme "Feel Good". Pour ne rien louper abonnez-vous aux podcasts en cherchant Radio Monaco Feel Good (spotify, ausha, deezer...)

Vous aimerez aussi...