MONTE-CARLO NEW YORK

Aux origines du mythe Brigitte Bardot à Saint-Tropez

Brigitte Bardot

Alors que Saint-Tropez accueille une exposition consacrée à Brigitte Bardot et Romy Schneider , Radio Monaco vous propose de redécouvrir le mythe BB. BB et Saint-Tropez. L’une de ne va pas sans l’autre, c’est incontestable. Mais pourquoi ? Comment cette union inoxydable a-t-elle commencé ? C’est le Carnet de l’été de Nathalie Michet.

Brigitte Bardot et Saint-Tropez. C’est sûrement LA légende ultime “So Côte d’Azur”. Car si le village de pêcheurs est connu dans le monde entier, c’est en grande partie grâce au trésor inestimable qu’il recèle : le mythe Brigitte Bardot.

Et Dieu créa BB

Pour le public, l’histoire commence en 1956, sur grand écran, avec un film au parfum de scandale: Et Dieu…créa la femme, de Roger Vadim. Brigitte Bardot a seulement 22 ans quand son premier époux grave sur pellicule sa beauté incandescente sous le soleil varois. Sur le tournage, la jeune femme tombe follement amoureuse de son partenaire, Jean-Louis Trintignant. En revanche, son coeur vibre déjà pour Saint-Tropez depuis longtemps.

En effet, Brigitte Bardot y vient en vacances en famille depuis plusieurs années. Ces étés fondateurs se déroulent dans une maison de la rue Miséricorde, la Saravia.  Loin de Paris, avec ses parents et sa petite soeur, Mijanou, la jeune Brigitte s’épanouit dans les ruelles et sur les plages de Saint-Tropez. Ce royaume deviendra bientôt le sien. 

Brigitte Bardot
Brigitte Bardot à Saint-Tropez ©Louis Rizzo
Un refuge nommé la Madrague

Tout naturellement, dès qu’elle en a les moyens, en 1958, l’actrice  décide d’acheter un pied à terre au bord de l’eau. Ce sera La Madrague. Une cabane de pêcheurs toute simple, entourée de végétation. En  1963, Jean-Max Rivière et Gérard Bourgeois mettent en musique le charme des lieux. La Madrague deviendra une chanson emblématique, reprise notamment par Laurent Voulzy, Camélia Jordana et Angèle. Ce titre, empli de tendresse et de nostalgie, cristallise à la perfection le lien intime qui unit Brigitte Bardot et Saint-Tropez.

Les dérives de Saint-Trop’

En 1973, quand elle décide d’arrêter sa carrière d’actrice pour se consacrer à la cause animale, BB se réfugie dans sa maison tropézienne. Malheureusement, la maîtresse des lieux a beaucoup de mal à jouir de son coin de paradis. Sa célébrité est telle que le monde entier tente de s’en approcher. « La Madrague est devenue l’arc-de-triomphe de Saint-Tropez, déplore Brigitte Bardot en 1980. Les gens viennent ici en car pour visiter, avec un billet de 10 francs à la main, ils font la queue devant le portail comme si c’était un musée (…) C’est complètement fou !« . Dans cette interview donnée à la télévision française, l’ancienne actrice ose alors formuler son impossible rêve: »Mon grand bonheur serait qu’il n’y ait personne à Saint-Tropez« . 

Malgré les désagréments liés à la popularité du village varois et à sa propre célébrité, Brigitte Bardot n’a jamais consenti à plier bagage. Désintéressée du mythe BB, qui vit désormais sans elle, l’ancienne actrice mène une vie simple et discrète entre La Madrague et La Garrigue, ses deux maisons. Mais surtout, à 87 ans, elle poursuit son combat en faveur des animaux à travers la Fondation Brigitte Bardot.

 

Categories : Côte d'Azur / Nathalie Michet / 4 août 2022

PARTAGER :  

Nathalie Michet

Journaliste du Morning Made In Monte-Carlo sur Radio Monaco tous les matins entre 6h00 et 9h.

Vous aimerez aussi...

  • - 9 décembre 2022
  • - 9 décembre 2022
  • - 9 décembre 2022
  • - 8 décembre 2022
  • - 7 décembre 2022