MONTE-CARLO NEW YORK

Les Explorations de Monaco en mission dans l’Océan Indien

SA Aguhlas II au départ du Cap

Le lundi 3 octobre, les Explorations de Monaco sont reparties en mission à travers les mers du globe. Basé au port du Cap, le S.A. Agulhas II transporte de nombreux scientifiques qui vont étudier le sud-ouest de l’Océan Indien pendant deux mois. S.A.S le Prince Albert II rejoindra la mission avant la fin du mois. Nous en parlons avec Robert Calcagno, administrateur délégué de la Société des Explorations de Monaco.

C’était le lundi 3 octobre en Afrique Sud. Le S.A. Agulhas II a largué les amarres, au port du Cap, pour voguer vers le sud-ouest de l’Océan Indien à des fins scientifiques. Affrété par la Société des Explorations de Monaco, ce robuste navire doit passer deux mois entre l’Île Maurice, la Réunion et les Seychelles. Objectif: mener une vaste campagne de recherche scientifique dédiée aux coraux, à la mégafaune, aux tortues de mer ou encore aux fonds marins. En somme, tout ce qui peut être étudié dans le cadre d’une mission océanographique. Sans oublier l’impact de la pollution humaine sur cette partie de l’Océan Indien.

Les mystères de Saya de Malha

Au cours de cette expédition, de nombreux chercheurs internationaux vont pouvoir travailler sur des zones mal connues situées en haute-mer. C’est le cas de Saya de Malha, une sorte d’île sous-marine invisible qui n’appartient à aucun pays. Les Explorations de Monaco comptent dresser un état des lieux de la biodiversité locale. L’objectif serait ensuite de convaincre les pays de la région, ainsi que la communauté internationale, d’instaurer un système de protection pour Saya de Malha. À plus long terme, ce défi politique et technique pourrait  servir de référence afin de protéger la haute-mer. En effet, pour l’instant, seules les zones maritimes appartenant aux Etats sont susceptibles de devenir des Aires marines protégées.

©Martin Van Rooyen / Seychelles Island Foundation
La mission des Explorations de Monaco dans l’Océan Indien comprend notamment des recherches autour de l’Atoll d’Aldabra ©Martin Van Rooyen / Seychelles Island Foundation
Le Prince Albert II attendu à bord

Fidèle à ses engagements en faveur de l’océan, S.A.S le Prince Albert II rejoindra la mission des Explorations de Monaco en cours de route. Le Souverain monégasque suivra ainsi le travail des scientifiques. De plus, il ira à la rencontre des dirigeants des Seychelles et de Maurice. Ces rencontres permettront de discuter des meilleurs moyens de protéger de l’Océan Indien.

Afin de partager cette aventure avec le public, le S.A. Agulhas II emmène avec lui des photographes, des cinéastes et des artistes. Une école embarquée a également trouvé sa place à bord du navire. En effet, des étudiants en master de Sorbonne Université participent à la mission ainsi que des étudiants seychellois et mauriciens.

Robert Calcagno est le directeur de l’Institut Océanographique mais aussi l’administrateur délégué des Explorations de Monaco. Lui aussi rejoindra bientôt la mission Océan Indien. Il répond à Nathalie Michet.

©Radio Monaco
Robert Calcagno, directeur général de l’Institut Océanographique et administrateur délégué de la société des Explorations de Monaco. ©Radio Monaco

Categories : En Principauté / Nathalie Michet / 6 octobre 2022

PARTAGER :  

Nathalie Michet

Journaliste du Morning Made In Monte-Carlo sur Radio Monaco tous les matins entre 6h00 et 9h.

Vous aimerez aussi...

  • - 6 décembre 2022
  • - 6 décembre 2022
  • - 5 décembre 2022
  • - 5 décembre 2022
  • - 1 décembre 2022