MONTE-CARLO NEW YORK

A Monaco, on récolte les oranges amères qui poussent en ville

La cueillette des oranges amères a commencé en Principauté. Chaque année, une partie de la récolte est offerte aux habitants.

« Qui regarde l’orange amère a l’eau à la bouche, qui la goûte, fait la grimace », dit un proverbe turc. Pourtant, les Monégasques semblent attachés à cette tradition hivernale qui consiste à récupérer les fruits des 566 bigaradiers non traités que compte la Principauté.

Chaque année, sur une période s’échelonnant de janvier à février, les jardiniers de la Direction de l’Aménagement Urbain taillent les arbres fruitiers et cueillent les oranges amères qui poussent sur les arbres longeant les différentes artères des quartiers de la Condamine, des Moneghetti et de Monte-Carlo. Les personnes souhaitant bénéficier de ces bigarades doivent se rapprocher des jardiniers sur place.

Confitures, pâtes de fruits et liqueur

En 2022, 1,3 tonne de la récolte, sur un total d’environ 7,6 tonnes, a été distribuée gracieusement à la population ainsi qu’au Lycée Technique et Hôtelier de Monaco pour transformation du produit en confiture et pâtes de fruits. La plus grande partie est transformée par La Distillerie de Monaco qui en fait de la liqueur.

Les jardiniers réaliseront la cueillette des oranges amères* selon le calendrier suivant :
– Secteur Condamine :
Du 16 au 26 janvier, rue Princesse Caroline et du 30 janvier au 10 février, rue Grimaldi ;
– Secteur Moneghetti :
Du 16 au 27 janvier, boulevard de Belgique ;
– Secteur Monte-Carlo :
Du 16 au 20 janvier, avenue de Grande Bretagne et du 23 au 27 janvier, boulevard de Suisse et boulevard d’Italie.

(* de 8h à 12h et de 14h à 15h30, sous condition des aléas climatiques et de l’avancée de la récolte)

© Direction de la communication du gouvernement

Categories : En Principauté / Jean-Christophe SANCHEZ / 17 janvier 2023

PARTAGER :  

Jean-Christophe SANCHEZ

Journaliste dans "How are Riou?" du lundi au vendredi entre 17h et 20h sur Radio Monaco.

Vous aimerez aussi...