AD

NEWS

Charles Leclerc garde espoir : « Tout est possible à Monaco »

today24 mai 2023

Arrière-plan
AD
AD

En difficulté en ce début de saison de F1, au volant d’une Ferrari pas au niveau de ses concurrentes, Charles Leclerc espère voir le bout du tunnel, chez lui en Principauté, où il n’a jamais gagné malgré deux pole positions en 2021 et 2022.

En conférence de presse hier après-midi, le pilote monégasque a affiché un optimisme mesuré. “Si j’arrive à décrocher la pole, alors tout est possible à Monaco” a déclaré le vice-champion du monde. Morceaux choisis.

Son début de saison difficile et la concurrence 

Les problèmes se sont empilés lors des trois premières courses. Une panne mécanique à Bahreïn, une pénalité qui nous fait reculer de dix places sur la grille à Djeddah et un accrochage avec Lance Stroll, peu après le départ à Melbourne. Cela fait beaucoup de point perdus. Dans ces moments-là, il faut garder la tête haute. Travailler d’arrache-pied, encore et toujours. Aston Martin a fait un grand step en avant et Red Bull est sur une autre planète.

Sa monoplace

On a une voiture trop « pointue ». On dépend énormément des conditions. Dès qu’il y a un changement de vent ou de température, on est aussitôt à côté de la fenêtre optimale de la voiture et on perd énormément de performance par rapport aux autres. Quand on a un vent de face, c’est plutôt pas mal. Quand on l’a derrière, c’est extrêmement compliqué.

Le circuit de Monaco

Monaco est un circuit où la prise de risque paye et où le pilote peut un peu plus faire la différence donc j’espère que ce sera le cas. Après, c’est sûr qu’on n’est pas dans la situation  de l’an dernier où la voiture était très rapide et constante sur tous les circuits. A Monaco, la qualification est très importante. J’espère qu’en prenant un peu plus de risques, ça paiera en qualif et ça nous permettra de partir devant.

Sa relation avec Fred Vasseur

On se connaît depuis de nombreuses années, un lien fort nous unit. Il a toujours été très honnête avec moi. Il n’a pas peur de dire les choses en face. En plus, il possède une excellente vision de la compétition. On est sur la même longueur d’onde.

La première à Monaco de son petit frère Arthur en F2

Il va falloir qu’il profite. Je lui ai conseillé de se protéger au maximum des sollicitations extérieures. Il faut rester concentré sur le week-end et y aller step by step parce qu’il y a beaucoup d’excitation et l’envie de bien faire à la maison. Mais sur les circuits en ville, ça prend beaucoup de temps. Il faudra qu’il profite des essais libres pour y aller petit à petit et engranger de la confiance sur un circuit très compliqué.

Les rumeurs sur son avenir

C’est quelque chose de nouveau dans ma carrière. Mais ce n’est pas quelque chose qui m’impacte ou qui impacte l’équipe. je comprends qu’il y ait des rumeurs étant donné que mon contrat arrive à échéance à la fin de l’année prochaine mais moi, j’essaye juste de me concentrer sur ce qu’il y a à faire en piste car on n’est pas au niveau espéré. Je ne suis pas content et Ferrari non plus. On va tout faire ensemble pour revenir au meilleur niveau. J’ai toujours rêvé de piloter chez Ferrari. Je suis dans cette position rêvée. On verra plus tard pour la suite.

Charles Leclerc au GP de Miami.

 

 

 

 

 

 

L'équipe

Écrit par: Jean-Christophe Sanchez


7 rue Gabian,
98000 Monaco
Tel: +377 97 700 700
info@radio-monaco.com

Écoutez Radio Monaco en FM
Monaco > 98.2
Nice > 95.4
Cannes / Grasse > 103.2
Var / Saint-Tropez > 95.4
En DAB+ à Monaco et à Paris.

Télécharger l’appli

© 2023 Radio Monaco. Tous droits réservés.

CGU

AD
AD
AD
0%