AD

FEEL GOOD

Mycophyto : des champignons au service de l’agriculture !

today6 juin 2023

Arrière-plan
AD
AD

Aujourd’hui on prend la direction de Grasse pour mettre à l’honneur Mycophyto. Une start-up azuréenne co-fondée en 2017 par Justine Lipuma, docteur en microbiologie et Christine Poncet ingénieur agronome. Leur mission ? Réinventer l’agriculture d’aujourd’hui et de demain grâce aux champignons mycorhiziens.

Mycophyto cultive l’équilibre de la nature

Justine et Christine ont tout misé sur ces fameux champignons mycorhiziens vieux de plusieurs millions d’années. Elles exploitent leurs étonnantes capacités pour dessiner la transition agroécologique. Grâce à eux, Mycophyto peut accroître la productivité agricole sans utiliser de produits chimiques et en consommant aussi moins de ressources naturelles. Une innovation qui fait sens alors que les périodes de sécheresse se multiplient. Cette technique aide les plantes, les légumes ou encore la vigne à mieux assimiler l’eau présente dans le sol.

Mais comment ? En fait, ces bactéries du sol font office de rallonge des racines d’une plante. Résultat : elles lui permettent d’aller puiser des éléments nutritifs complémentaires dans le sol. Ainsi, la plante est capable de mieux capter eau et nutriments et de faire face aux agressions externes. Pour rester en bonne santé, pas besoin non plus de pesticides ou autres intrants chimiques. Le champignon mycorhizien est donc un allié de taille pour les agriculteurs et nos assiettes !
Selon Justine Lipuma ce processus permettrait en parallèle d’augmenter les rendements, entre 30 et 50% pour l’instant.

Mycophyto : comment ça fonctionne ?

Pour parvenir à revitaliser les sols et accélérer le développement des plantes, il faut prélever d’abord un échantillon du sol à enrichir.
Une fois de retour en laboratoire, les champignons mycorhiziens (invisibles à l’oeil nu) vont être identifiés et quantifiés. Puis, les équipes de Mycophyto vont les cultiver et surtout les multiplier dans d’immenses serres avant de les récolter. Dernière étape, ces champignons microscopiques magiques sont conditionnés sous forme de poudres et de liquides et injectés au plus près des racines des plantes.

A ce stade, les solutions by Mycophyto ne sont pas encore accessibles aux petits agriculteurs. En effet, les coûts de production demeurent trop élevés. C’est pourquoi l’entreprise azuréenne ambitionne de passer à une échelle industrielle. Pour cela, il va falloir augmenter les capacités de production, réduire les coûts et ainsi permettre au plus grand nombre de profiter de cette solution naturelle  !

L'équipe

Écrit par: Giulia Testaverde


7 rue Gabian,
98000 Monaco
Tel: +377 97 700 700
info@radio-monaco.com

Écoutez Radio Monaco en FM
Monaco > 98.2
Nice > 95.4
Cannes / Grasse > 103.2
Var / Saint-Tropez > 95.4
En DAB+ à Monaco et à Paris.

Télécharger l’appli

© 2023 Radio Monaco. Tous droits réservés.

CGU

AD
AD
AD
0%