AD

CÔTE D'AZUR

Des fiestas envahissantes à Cap d’Ail

today24 mars 2021

Arrière-plan
AD
AD

Dans le Press Club:“Les fêtes de la discorde”, une pleine page de Monaco Matin à propos des fêtes clandestines qui empoisonnent la vie des riverains dans une résidence de Cap d’Ail.

“Les voisins sont à bout” annonce Monaco Matin à la une de son numéro du jeudi 25 mars 2021. Une page entière du journal est dédiée à cette affaire venue troubler “la quiétude” de Costa Plana, à Cap d’Ail. Dans cette résidence conçue par Jean Nouvel pour le groupe Pierre et Vacances  les locations saisonnières côtoient des appartements occupés à l’année. Un site d’exception “ avec une vue sur la mer à couper le souffle”. “Un écrin de sérénité aux portes de Monaco” écrit la journaliste, Marie Cardona, avant de donner la parole à des habitants à bout de nerfs. Des anonymes excédés par la multiplication des fêtes clandestines dans leur résidence. Selon eux, ces soirées sans fin sont organisées quasiment tous les week-end, parfois même en semaine, depuis environ un an, par de jeunes gens déterminés à échapper à la rigueur des restrictions sanitaires, des couvre-feu et autres confinements. 

Un « cauchemar » pour les voisins

Parmi les témoins: ce résident qui a accumulé photos et vidéos afin de “prouver” la réalité de son “cauchemar”Au programme des réjouissances : “musique à fond, douches de champagnes version Nikki Beach et hurlements jusqu’au petit matin”. Il faut dire que les locataires en quête d’ivresse et d’amusement n’ont pas à casser leur tirelire pour profiter des lieux: 100 euros la nuit et 100 euros de caution. A ce prix-là, on devine bien que si tout le monde met la main à la poche la transaction devient vite très intéressante. “ La bonne adresse s’est vite répandue auprès des jeunes” explique Monaco-Matin. “Il peut s’agir, nous dit-on, d’enfants de bonnes familles issus de la Principauté comme de jeunes venus des cités de Nice”

Pointée du doigt par les habitants, la gestionnaire des appartements en question assure faire tout son possible pour contrôler le bon comportement de ses locataires. Mais pour l’instant rien n’y fait. Les gendarmes interviennent régulièrement et le Maire de Cap d’Ail, Xavier Beck, a lui-même tenté une médiation, sans résultat concret. Selon le journal, la suite se jouera le 1er avril lors d’une réunion des copropriétaires qui pourraient décider de lancer une procédure judiciaire contre la gestionnaire.

Retrouvez le Press Club du lundi au vendredi à 7h10, 8h10 et 9h10 sur Radio Monaco. Tous les podcasts sont disponibles ici !

L'équipe

Écrit par: Nathalie Michet


7 rue Gabian,
98000 Monaco
Tel: +377 97 700 700
info@radio-monaco.com

Écoutez Radio Monaco en FM
Monaco > 98.2
Nice > 95.4
Cannes / Grasse > 103.2
Var / Saint-Tropez > 95.4
En DAB+ à Monaco et à Paris.

Télécharger l’appli

© 2023 Radio Monaco. Tous droits réservés.

CGU

AD
AD
AD
0%