AD

Non classé

La formation du microbiote : 1000 jours capitaux !

today2 avril 2024

Arrière-plan
AD
AD

A l’image des empreintes digitales, chaque microbiote est unique. Seule une minorité de souches sont communes à presque tous les individus. Aujourd’hui, Véronique Liesse retrace la formation du microbiote avec une période clef : les 1000 premiers jours.

  • cover play_arrow

    A quel moment le microbiote se forme-t-il ? Véronique Liesse

Quand la formation du microbiote démarre-t-elle ?

Contrairement à ce que les scientifiques ont longtemps cru, le microbiote se forme in utero. Tout commence donc au moment de la grossesse, voire même avant. En effet, la composition du microbiote d’un enfant est fortement conditionné et influencé par celui de sa maman. Son alimentation, son mode de vie ou encore son niveau de stress sont des facteurs essentiels. Cette période est cruciale avec plusieurs points déterminants comme la prise ou non d’antibiotiques de la maman, sa prise de poids durant la grossesse. Sa consommation ou non de tabac et d’alcool également.
La formation du microbiote est également lié à l’accouchement, le type d’allaitement et l’environnement nutritionnel, chimique, physique et psychosocial.

L’accouchement par voie basse ou par césarienne

En effet, le mode de naissance a un impact capital sur le microbiote de l’enfant. Une césarienne est associée à une augmentation du risque du déséquilibre du microbiote intestinal chez le nourrisson. Un enfant né par césarienne « ne profite pas » du microbiote vaginal et anal de sa maman. Il sera principalement influencé par les bactéries cutanés et environnementales. En revanche, on sait aujourd’hui que les microbiotes des enfants nés par voies basse ou par césarienne deviennent semblables au bout de quelque semaines.

Le mode d’allaitement du bébé

Lait infantile ou lait maternel modifient la structure du microbiote. Au-delà de la composition en protéines, lipides et glucides du lait maternel, il contient aussi d’importantes molécules protectrices. Parmi elles les HMO, Human Milk Oligosaccharides, des glucides spécifiques. Ces HMO ont une action anti-infectieuse et modifie la réponse immunitaire. Aujourd’hui, on trouve sur le marché des lait infantiles enrichis en HMO.

L’influence de l’environnement de l’enfant

Enfin, l’environnement détermine aussi la composition du microbiote chez l’enfant en bas âge. A savoir la nourriture, les médicaments, les membres de sa famille, les animaux domestiques ou encore le mode de garde.
Selon les études, le microbiote de l’enfant de trois ans est très proche de celui de l’adulte, même si une partie du microbiote continue de se développer après l’âge de trois ans.

Pour aller plus loin, découvrez le livre de Véronique Liesse. 

L'équipe

Écrit par: Giulia Testaverde


7 rue Gabian,
98000 Monaco
Tel: +377 97 700 700
[email protected]

Écoutez Radio Monaco en FM
Monaco > 98.2
Nice > 95.4
Cannes / Grasse > 103.2
Var / Saint-Tropez > 95.4
En DAB+ à Monaco et à Paris.

Télécharger l’appli

© 2023 Radio Monaco. Tous droits réservés.

CGU

AD
AD
AD
0%