AD

MONACO

Monaco: des escrocs soutirent 600 000 euros par téléphone

today22 décembre 2023

Arrière-plan
AD
AD
©Antoine Barres / Unsplash
Attention aux escrocs au bout du fil. ©Antoine Barres / Unsplash

Selon nos confrères de Monaco-Matin, les auteurs de la campagne d’escroquerie par téléphone ont réussi à extorquer un total de 600 000 euros à deux victimes. Une suspecte de nationalité polonaise est en détention provisoire. 

La méthode n’est pas nouvelle mais l’ampleur du phénomène peut surprendre. Le 11 décembre dernier, le gouvernement princier diffusait un message d’alerte contre des appels malveillants ciblant les résidants de la Principauté, essentiellement des personnes âgées. Les autorités avaient alors enregistré près de 1500 appels téléphoniques en l’espace de 48 heures sur quelques 600 lignes téléphoniques monégasques. À chaque fois, la personne au bout du fil se faisait passer pour un agent de la Sûreté publique ou pour un avocat. Une fois la conversation engagée, elle affirmait avoir besoin d’une grosse somme d’argent afin de régler la caution d’un proche de la victime, soit disant impliqué dans un grave accident de la route.

Résultat, selon un article de Monaco-Matin:  au moins une quinzaine de plaintes et deux personnes abusées pour un montant total estimé à 600 000 euros. Le journal local précise, toutefois, que le parquet national financier doit encore vérifier l’exactitude du préjudice financier. 

©Priscilla du Preez / Unsplash
Illustration. ©Priscilla du Preez / Unsplash
La fin des appels ?

Dans le cadre de cette enquête pour associations de malfaiteurs et tentatives d’escroquerie, la sûreté publique a interpellé une personne. Toujours selon le journal local, il s’agit d’une ressortissante polonaise d’une cinquantaine d’années. Les policiers ont réussi à la prendre en flagrant délit lors d’une opération de surveillance organisée avec la coopération d’une potentielle victime. « Cette dame a été arrêtée en train d’aller chercher un sac de bijoux » , raconte le Procureur général de Monaco. Il précise, dans l’article, que la suspecte – désormais en détention provisoire à la Maison d’arrêt de Monaco – nie toute tentative d’escroquerie. Elle affirme, en effet, avoir été rémunérée pour « récupérer un sac de médicaments » .

La justice devra donc faire la lumière sur cette affaire. En attendant, d’après Monaco-Matin, « les appels malveillants ont cessé » . Si jamais ils devaient reprendre, rappelons les consignes du gouvernement princier: ne pas donner suite aux sollicitations de l’interlocuteur, bloquer le numéro d’appel (s’il n’est pas masqué) et contacter la sûreté publique au 93.15.30.15.

L'équipe

Écrit par: Nathalie Michet


7 rue Gabian,
98000 Monaco
Tel: +377 97 700 700
info@radio-monaco.com

Écoutez Radio Monaco en FM
Monaco > 98.2
Nice > 95.4
Cannes / Grasse > 103.2
Var / Saint-Tropez > 95.4
En DAB+ à Monaco et à Paris.

Télécharger l’appli

© 2023 Radio Monaco. Tous droits réservés.

CGU

AD
AD
AD
0%